NOUVELLES
29/01/2014 09:52 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

Dlamini-Zuma dément être sur le point de quitter la présidence de la Commission de l'UA

La présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, a démenti mercredi vouloir quitter prématurément son poste dans l'organisation panafricaine pour prendre part aux prochaines élections dans son pays.

"Je n'ai aucune intention de ne pas terminer mon mandat", a-t-elle affirmé devant la presse depuis le siège de l'UA dans la capitale éthiopienne Addis Abeba.

La presse sud-africaine affirmait mercredi matin que Mme Dlamini-Zuma allait quitter prochainement son poste car elle avait accepté une position éligible sur la liste de son parti, l'ANC, aux prochaines élections en Afrique du Sud.

"Je suis un membre de l'ANC, je l'ai toujours été et je mourrai membre de l'ANC, donc ils sont libres de dire ce qu'ils veulent et de faire leurs propres déclarations, mais je terminerai mon mandat, si je suis toujours en vie, ici à l'UA", a-t-elle poursuivi.

Mme Dlamini-Zuma avait été élue pour quatre ans en juillet 2012 à la tête de l'organe exécutif de l'Union africaine.

Elle l'avait emporté face au président sortant de la Commission, le Gabonais Jean Ping, au terme d'une lutte de plusieurs mois qui avait divisé l'organisation.

Son élection, fruit d'un intense lobbying, avait été fêtée à Pretoria comme un grand succès de la diplomatie sud-africaine.

jv-aud/mba

PLUS:hp