NOUVELLES
29/01/2014 11:15 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

Cimenterie de Port-Daniel : annonce imminente

Québec est sur le point d'annoncer qu'il injectera 350 millions dans le projet de cimenterie à Port-Daniel-Gascons. Il est prévu que le dossier soit à l'ordre du jour de la réunion du Conseil des ministres, mercredi.

Le ministre délégué aux Régions et député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, refuse de commenter la nouvelle, mais la première ministre Pauline Marois serait à Port-Daniel-Gascons vendredi pour confirmer cet investissement. « Pour l'instant, je ne peux pas faire de déclaration sur cette nouvelle, a indiqué mercredi matin le ministre Lelièvre, le dossier de Port-Daniel sur la cimenterie va très bien, mais de là à faire une annonce ce matin sur ce dossier, ce ne serait pas à propos. »

Québec deviendrait partenaire du projet en achetant des actions pour une valeur de 100 millions de dollars.  Le gouvernement accorderait une garantie de prêt de 250 millions de dollars. Le projet est évalué à 1 milliard de dollars.

La préfète de la MRC Rocher-Percé, Diane Lebouthillier, attend la confirmation de Ciment McInnis avant de se réjouir.

Elle confirme toutefois que les discussions sur le financement étaient rendues à leur point culminant. « On sait que tout l'été, l'aspect financier s'est discuté sous haute confidentialité. Depuis le mois de novembre, le dossier était sur le bureau de Mme Marois », indique Mme Bouthillier. Si la nouvelle se concrétise, Diane Lebouthillier estime que ce projet sera majeur pour sa MRC et l'ensemble de la Gaspésie.

Le projet créera 200 emplois à Port-Daniel-Gascons. Ciment McInnis estime que la cimenterie générera au total entre 400 et 450 emplois directs et indirects dans la région. Quelque 600 personnes pourraient travailler sur le chantier au plus fort de la construction.

Ciment McInnis respecte jusqu'à maintenant l'échéancier des travaux prévus. L'aménagement du site a été lancé à la fin de l'année 2013. Le lancement de la production est prévu pour début 2016.

La capacité de l'usine sera de 2,2 millions de tonnes de ciment de type Portland, avec une possibilité d'augmentation de 15 %. Les promoteurs indiquent qu'ils visent principalement le marché d'exportation du nord-est des États-Unis.

Bien qu'il soit accueilli favorablement dans la région, le projet a suscité de vives critiques des milieux écologiques nationaux et régionaux, notamment en ce qui a trait à l'émission des gaz à effet de serre et à l'utilisation de Ciment McInnis et à l'utilisation de coke de pétrole comme combustible principal. 

Le projet a aussi soulevé l'opposition des autres cimentiers qui ont demandé à Québec de ne pas financer le projet.

Ciment McInnis est la propriété de Beaudier inc. à 67 %, une société de gestion de la famille Beaudoin qui est par ailleurs propriétaire de Produits récréatifs Bombardier. Le reste de l'actionnariat est détenu par les anciens promoteurs de Cimbec.

PLUS:rc