NOUVELLES
29/01/2014 10:36 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

Brésil: un imbroglio juridique met le Championnat en péril (avocat CBF)

L'imbroglio juridique impliquant les clubs de Flamengo, Fluminense et Portuguesa met en péril le Championnat du Brésil, qui doit succéder en 2014 aux actuels championnats d'Etat, a prévenu mercredi l'avocat de la Confédération brésilienne de football (CBF), Carlos Miguel Aidar.

"Il y a un risque pour le Championnat, a dit l'avocat à la radio Jovem Pan. Si nous n'avons pas une décision d'ici le 20 février pour clore l'affaire, nous aurons un problème très sérieux. Soit il n'y aura pas de championnat, soit il y en aura un avec plus de 20 clubs. Chacun défend ses droits, c'est bien, c'est la démocratie, à nous d'attendre. Le dernier mot reviendra à la justice".

Deux clubs du championnat brésilien ("Brasileirao") de l'année civile 2013, Flamengo et Portuguesa, ont tout d'abord été sanctionnés d'un retrait de quatre points au classement final pour avoir aligné en décembre un joueur suspendu, respectivement André Santos et Heverton.

Avec cette décision, Flamengo, club le plus populaire du pays, est passé de la 11e à la 16e place (premier non relégable), alors que Portuguesa est tombé dans la zone de relégation, prenant ainsi la place de Fluminense.

Pour récupérer les quatre points, les deux clubs sanctionnés se sont lancés dans une bataille juridique, qui s'est complexifiée au gré de décisions contradictoires rendues par différentes juridictions, civile et sportive, à Sao Paulo et Rio de Janeiro.

Flamengo a même fait appel au Tribunal arbitral du sport (TAS), à Lausanne (Suisse).

ybl/hdz/dhe

PLUS:hp