NOUVELLES
29/01/2014 03:18 EST | Actualisé 31/03/2014 05:12 EDT

Arrestation d'un ex chef de la police d'Equateur accusé de crimes contre des guérilleros

Un ancien chef de la police d'Equateur a été interpellé aux Etats-Unis à la demande d'Interpol et sera extradé dans son pays où il est accusé de crimes contre l'humanité commis sur des guérilleros dans les années 80, ont annoncé mercredi les autorités équatoriennes.

Objet d'un mandat d'arrêt international, Edgar Vaca, âgé de 65 ans, a été arrêté mardi à Washington et se trouve en "situation d'extradition", a indiqué le ministère équatorien de l'Intérieur dans un communiqué publié à Quito.

Cet ancien général fait partie des dix officiers retraités de l'armée et de la police contre lesquels le parquet a ouvert des poursuites pour leur responsabilité présumée dans des cas de torture, d'agressions sexuelles et de disparitions forcées remontant à 1985.

Les crimes présumés ont visé des membres de la guérilla urbaine AVC (Alfaro Vive Carajo), un mouvement sévèrement réprimé à l'époque du gouvernement du défunt président Luis Febres-Cordero, au pouvoir entre 1984 et 1988.

Décimée sur le terrain militaire, ce groupuscule d'obédience marxiste avait été dissout en 1991 après avoir signé un accord de paix.

str-vel/pz/jeb

PLUS:hp