NOUVELLES
29/01/2014 02:30 EST | Actualisé 30/03/2014 05:12 EDT

64e Berlinale : des Québécois dans les sections parallèles

Les cinéastes québécois Denis Côté, Robert Morin et Robert Lepage auront leurs entrées lors du prochain Festival international du film de Berlin, mais ce sera hors de la grande compétition.

Denis Côté, qui avait remporté l'Ours d'argent l'an dernier pour Vic+Flo ont vu un ours, présentera le film Que ta joie demeure dans la section Forum.

Robert Morin (Les 4 soldats, Papa à la chasse aux lagopèdes) sera quant à lui en compétition dans la section Generation 14plus, consacrée aux œuvres centrées sur les enfants et les jeunes. Il y présentera le film 3 histoires d'Indiens.

Triptyque de Robert Lepage et Pedro Pires sera présenté dans la section Forum Expanded, et Pierrot lunaire, du Canadien Bruce LaBruce, dans la section Panorama spécial.

La Berlinale est le premier festival majeur de l'année à se dérouler en terre européenne. Bien qu'il n'ait pas acquis le prestige de Cannes et Venise, il est reconnu pour couronner les cinéastes qui sortent des sentiers battus. L'an dernier, L'Ours d'or est allé à Child's pose du réalisateur roumain Calin Peter Netzer.

L'Holocauste au cœur de la programmation

Le premier constat qui se dégage de la programmation officielle est le grand nombre de films traitant des crimes nazis perpétrés pendant la Seconde Guerre mondiale.

The Grand Budapest Hotel, la plus récente œuvre de Wes Anderson (Moonrise kingdom, Fantastic Mr. Fox), fera l'ouverture du festival le 6 février. Mettant en vedette Ralph Fiennes, le film se veut un portrait de la destruction de l'Europe pendant la guerre et est inspiré des écrits de l'auteur autrichien Stefan Zweig.

Dans le genre hollywoodien, George Clooney foulera le tapis rouge pour présenter sa dernière réalisation, The monuments men. Le film raconte l'histoire d'une équipe d'experts, joués notamment par Matt Damon et Bill Murray, qui tentent d'empêcher la destruction d'œuvres d'art par les nazis.

Diplomatie, du cinéaste oscarisé Volker Schlöndorff (Le tambour), relate les tractations diplomatiques menées par un consul suédois pour empêcher la destruction de Paris par les forces nazies.

Du côté des documentaires, The decent one et Memory of the camps traiteront aussi de l'Holocauste.

Arrivage chinois

Sur les 20 œuvres en compétition pour l'Ours d'or, trois viennent de la Chine, dont le polar Black coal, Thin ice de Diao Yinan, et Blind massage de Lou Ye.

Aussi, No man's land de Ning Hao est un film d'action picaresque qui se penche sur la vie de marginaux chinois dans une zone de non-droit.

« Ce sont des histoires qui s'appuient sur le cinéma de genre et réalisées par une nouvelle génération de cinéastes », a expliqué Dieter Kosslick, directeur du festival.

Quelque 400 œuvres seront projetées au cours de la 64e Berlinale, qui se tiendra du 6 au 16 février.

PLUS:rc