NOUVELLES
28/01/2014 01:08 EST | Actualisé 29/03/2014 05:12 EDT

USA: un milliardaire hué pour avoir comparé les militants antiriches à des nazis

Le milliardaire américain de la Silicon Valley, Tom Perkins, a créé la polémique sur les réseaux sociaux en comparant les manifestations contre les riches à la persécution des Juifs par les nazis.

Lundi, le financier, fondateur d'une société d'investissements portant son nom, Kleiner Perkins Caufield and Byers, n'a pas renié ses propos, publiés le 24 janvier par le Wall Street Journal.

"Ecrivant depuis l'épicentre de la pensée progressiste, San Francisco, je voudrais attirer l'attention sur le parallèle qu'il y a entre la guerre menée par les fascistes nazis en Allemagne contre leur +un pour cent+, c'est-à-dire les Juifs, à celle menée par les progressistes sur le un pour cent américain, c'est-à-dire les +riches+", écrit Tom Perkins dans le quotidien américain des affaires.

Son ancienne firme a immédiatement fait savoir sur Twitter qu'elle n'avait rien à voir avec ses propos et que son fondateur n'y était plus engagé depuis des années.

Le milliardaire a pris pour exemple les actions menées par le mouvement Occupy à San Francisco, notamment contre Google.

"Ils sont scandalisés par la hausse du prix de l'immobilier à cause des +techno-geeks+", les cadres des grands groupes d'informatique, a-t-il ironisé.

Le mouvement OccupyWallStreet a répondu sur Twitter aux propos du milliardaire, les qualifiant de complètement "fous".

gc/dw/ob/jh

PLUS:hp