VIDEO
28/01/2014 03:47 EST | Actualisé 30/03/2014 05:12 EDT

Jean Pascal n'était pas à bord de l'avion

Jean Pascal, qui devait rentrer au pays mardi, n'était pas à bord de l'avion. On ne sait pas si le boxeur est de retour des États-Unis.

Considéré comme un témoin important dans un crime à caractère sexuel, Jean Pascal doit rencontrer les enquêteurs de la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville.

Le boxeur n'a pas été arrêté et n'est pas visé par un mandat d'arrestation.

Son avocat, Loris Cavaliere, affirme que son client n'a absolument rien à se reprocher, à la suite d'une perquisition menée à son domicile à Lorraine, dans les Basses-Laurentides, en lien avec une présumée affaire d'agression sexuelle.

Il soutient que Jean Pascal a été surpris d'apprendre qu'une agression sexuelle aurait été commise chez lui et qu'il se sent « serein » par rapport à toute cette affaire.

La plaignante dans ce dossier est une femme de 25 ans.

Selon la police, l'enquête a été ouverte vers 5 h 30 dimanche matin. La présumée victime a été prise en charge par les patrouilleurs. Elle a été transportée à l'hôpital de Saint-Jérôme, avant d'être interrogée par les enquêteurs.

La jeune femme a mentionné avoir eu une relation sexuelle non consentante lors d'une fête tenue à la résidence de Jean Pascal, selon les policiers. Ceux-ci disent qu'ils ne peuvent préciser l'implication et le rôle du boxeur dans cet événement.

Jean Pascal s'est rendu en Californie, dimanche, pour assister à la cérémonie des prix Grammy. Il a quitté le pays dimanche matin, mais a communiqué avec les autorités en soirée, explique l'agent Jonathan Germain : « Il était collaborant et nous a mentionné vouloir venir à notre rencontre pour éclaircir la situation lors de son retour au pays. »

D'autres témoins seront interrogés au cours des prochaines heures.

INOLTRE SU HUFFPOST

Combat Pascal-Bute - 18 janvier 2014