POLITIQUE
28/01/2014 07:57 EST | Actualisé 30/03/2014 05:12 EDT

Poursuite au civil : Lise Thibault dépose sa défense

PC

Lise Thibault ne veut pas que le rapport du vérificateur général sur ses dépenses puisse servir de preuve contre elle dans la poursuite civile intentée par le gouvernement du Québec.

L'ex-lieutenante-gouverneure demande que le rapport soit retiré de la poursuite civile intentée contre elle et son ex-garde du corps, Guy Hamelin.

Les avocats de Lise Thibault considèrent que le rapport du vérificateur général constitue du « ouï-dire » et qu'il n'est pas admissible en preuve. Ils ajoutent qu'elle n'avait pas à justifier ses dépenses dans le cadre de ses fonctions, ni de compte à rendre.

Le gouvernement du Québec tente de récupérer 92 000 dollars pour des dépenses injustifiées.

Aucune date n'a encore été fixée pour entendre cette cause au civil. Ses avocats n'ont que déposé au dossier les arguments qu'ils entendaient évoquer pour assurer sa défense. 

Par contre, le procès criminel de l'ex-lieutenante gouverneure pour fraude et d'abus de confiance doit s'ouvrir le 7 avril au palais de justice de Québec.

Les avocats de Lise Thibault avaient tenté, en vain, de mettre fin aux procédures civiles en attendant l'issu du procès criminel.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?

INOLTRE SU HUFFPOST

LES RÉACTIONS SUR TWITTER