NOUVELLES
28/01/2014 10:35 EST | Actualisé 30/03/2014 05:12 EDT

Ouverture à La Havane du 2e sommet de la Celac

Le président cubain Raul Castro a officiellement ouvert mardi à La Havane le 2ème sommet de la Communauté des Etats d'Amérique latine et des Caraïbes (Celac), dernière née des organisations continentales qui réunit 33 pays.

"La création d'un espace politique commun est primordial pour notre région", a affirmé le président cubain en présence des représentants des 33 pays, ainsi que du secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon.

"Nous avons eu affaire à de nombreux défis, à de nombreux dangers pour la paix, mais nous avons été capables d'avancer dans la construction de la Celac", s'est félicité Raul Castro, 82 ans, qui avait troqué pour l'occasion son uniforme de général pour un sobre costume bleu nuit.

"Nous regrettons l'absence d'un des grands leaders de notre Amérique, Hugo Chavez, infatigable lutteur pour l'intégration et l'unité latino-américaine", a-t-il ajouté en demandant une minute de silence en hommage à l'ex-président vénézuélien, principal fondateur de la Celac en décembre 2011 et décédé d'un cancer en mars 2013.

Le sommet de la Celac doit adopter mercredi une "Déclaration de La Havane" qui compte quelque 80 points dont l'affirmation d'une "zone de paix" en Amérique latine, la lutte contre la pauvreté et l'analphabétisme, la sécurité alimentaire et le développement agricole, la coopération technique et scientifique et l'intégration économique et financière de la région qui rassemble 600 millions d'habitants.

Le président cubain remettra mercredi au Costa-Rica la présidence annuelle de la Celac, qui rassemble tous les pays du continent américain à l'exception des Etats-Unis et du Canada.

jhd/ag/bir

PLUS:hp