DIVERTISSEMENT
28/01/2014 09:46 EST | Actualisé 28/01/2014 10:44 EST

Les 10 finalistes au Prix des libraires 2014 sont dévoilés

Shutterstock / monticello

Lors d’une conférence de presse tenue ce matin à la Librairie Raffin de Montréal, le Conseil des Arts et des Lettres du Québec a dévoilé les finalistes au Prix des libraires 2014 dans les catégories « Roman québécois » et « Roman hors Québec », afin de récompenser l’originalité et la qualité littéraire des œuvres qui passent chaque année entre les mains des libraires.

Chez les Québécois, les cinq auteurs qui retiennent l’attention sont François Blais avec La classe de madame Valérie (L’instant même), Éric Plamondon avec Pomme S (Le Quartanier), Alain Poissant avec Le sort de Bonté III (Sémaphore), Larry Tremblay avec L’orangeraie (Alto), ainsi qu’Audrée Wilhelmy avec Les sangs (Leméac). Cette année, la bourse offerte au lauréat québécois est de 5000 $, une augmentation de 3000 $ par rapport à l’édition de 2013.

« Nous sommes heureux d’offrir cette bourse à un écrivain émérite. Nous espérons qu’elle lui permettra de poursuivre sa contribution à la vitalité de la littérature québécoise avec passion et distinction. Les libraires sont des passeurs essentiels des œuvres littéraires. Ils permettent l’accessibilité et le rayonnement au plus grand nombre » a souligné Stéphan LaRoche, président-directeur général du CALQ, dans un communiqué.

Du côté hors Québec, les plumes finalistes sont celles de Julian Barnes avec Une fille, qui danse (Mercure de France), Jaume Cabré avec Confiteor (Actes Sud), Sorj Chalandon avec Le quatrième mur (Grasset), Louise Erdrich avec Dans le silence du vent (Albin Michel), et Léonora Miano avec La saison de l’ombre (Grasset).

Dévoilés lors d’une soirée tenue au Lion d’or le 12 mai prochain, les grands gagnants auront été choisis par plus de 200 libraires du Québec, issus des librairies indépendantes, des coopératives en milieu scolaire, du Groupe Archambault, du Groupe Indigo et du Groupe Renaud-Bray.

En 2013, Eric Dumont avait été honoré parmi les Québécois avec La fiancée américaine (Marchand de feuilles), alors que Patrick DeWitt avait fait de même dans la catégorie hors Québec avec Les frères Sisters (Alto). Après l’annonce des prix, plus de 3000 copies supplémentaires de chaque œuvre avaient été vendues au cours des semaines qui ont suivi le grand dévoilement.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques livres coups de coeur de la blogueuse Julie Niquette