NOUVELLES
28/01/2014 01:26 EST | Actualisé 30/03/2014 05:12 EDT

Le Tour de France donne leur chance aux Bretons

Les organisateurs du Tour de France ont donné leur chance aux coureurs de l'équipe Bretagne-Séché, la demi-surprise des invitations de la prochaine Grande Boucle qui ont été aussi accordées mardi à Cofidis, IAM et Netapp.

Pour la première fois, la formation bretonne a obtenu son carton pour participer à la plus grande course du monde. Le 5 juillet, au départ de Leeds dans le Yorkshire (Angleterre), elle sera l'une des trois équipes néophytes, à côté de la suisse IAM et de l'allemande Netapp.

"ASO (Amaury Sport Organisation, organisateur du Tour) regarde le cyclisme international et continue de soutenir le cyclisme français", a résumé à l'AFP le directeur du Tour, Christian Prudhomme, pour expliquer ce choix.

Le recrutement des frères Feillu à l'intersaison a renforcé le collectif de l'équipe Bretagne-Séché. L'aîné, Romain, a porté le maillot jaune en 2008. Le cadet, Brice, a gagné la grande étape andorrane l'année suivante à Arcalis.

"Tous deux ont des revanches à prendre", a estimé Christian Prudhomme en relevant aussi que le jeune espoir argentin Eduardo Sepulveda (22 ans) s'est classé dimanche dernier 6e du Tour de San Luis, "dans un contexte relevé".

Les trois autres cartons étaient beaucoup plus attendus dès lors que Netapp a participé au Giro puis à la Vuelta ces deux dernières saisons en tenant son rang. Pour preuve, le Tchèque Leopold König a gagné une étape du Tour d'Espagne 2013 dont il a pris la 9e place du classement final.

Un peloton de 198 coureurs à Leeds

IAM, créée au début de la saison dernière, avait alors frôlé la sélection. Le renfort de Sylvain Chavanel, ex-maillot jaune et vainqueur de trois étapes par le passé, de Jérôme Pineau et du Suisse Mathias Frank a fait pencher la balance. "Une équipe solide", a commenté le directeur du Tour à propos du groupe dirigé par Serge Beucherie.

Quant à Cofidis, habituée de longue date du rendez-vous depuis ses débuts en 1997, sa participation ne faisait guère de doute malgré la déception de l'année passée.

"Ce n'était pas exceptionnel, a concédé Christian Prudhomme, mais Navarro est entré dans les dix premiers (9e) et je ne doute pas que Taaramae et Coppel fassent mieux que l'an dernier. L'arrivée d'un puncheur tel que Julien Simon peut aider".

Le choix exclut principalement deux équipes, la colombienne Columbia (déjà engagée toutefois sur le Giro) et la sud-africaine MTN-Qhubeka.

Les quatre invitées, toutes membres du Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC) en pointe pour l'antidopage, retrouveront dans le Yorkshire les dix-huit de première division (WorldTour), qualifiées d'office à ce titre.

Au bilan, 198 coureurs (à raison de neuf par équipe) participeront à cette 101e édition qui, paradoxalement, privilégiera l'est du pays plutôt que l'ouest. Mais, pour l'équipe portant haut le symbole breton de l'hermine, l'essentiel est bien d'être sur la ligne de départ.

jm/jgu

PLUS:hp