NOUVELLES
28/01/2014 03:12 EST | Actualisé 29/03/2014 05:12 EDT

Le canadien BMO double sa présence dans la gestion d'actifs en achetant le britannique F&C

La banque canadienne BMO Groupe financier va doubler sa présence dans la gestion d'actifs en reprenant le britannique F&C moyennant 1,3 milliard de dollars canadiens (860 millions d'euros) en numéraire.

BMO, fondée en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, propose 120 pence par action de sa cible, ce qui représente pour ses actionnaires une prime de 28% par rapport au cours de l'entreprise vendredi soir, selon un communiqué commun publié mardi par les deux entreprises.

Comme son acquéreur potentiel, F&C (ex-Foreign & Colonial) peut se targuer d'une histoire séculaire: c'est le plus vieux gestionnaire d'actifs de la City, fondé il y a près de 150 ans.

Ensemble, BMO et F&C gèreront pour 269 milliards de dollars US (197 milliards d'euros) d'actifs. Les deux sociétés sont actuellement de taille à peu près équivalente dans ce métier.

La banque canadienne, qui avait fait de la gestion d'actifs le fer de lance de sa diversification, a assuré que l'opération accroîtra son bénéfice par action dès la première année. Elle aura aussi une excellente rentabilité, en matière d'utilisation des capitaux investis, de l'ordre de 15%, a-t-elle assuré.

L'impact sur les ratios de solvabilité de BMO sera modeste (environ 75 points de base), tout comme les économies de coûts attendues du rapprochement.

BMO assure être en mesure de financer facilement l'opération, sans avoir recours à une augmentation de capital.

L'acquisition de F&C, une société cotée à la Bourse de Londres, est amicale, son conseil d'administration ayant unanimement décidé de la recommander aux actionnaires. Les deux parties espèrent donc finaliser l'opération "après le 1er mai".

fga/jbo/ggy/jh amw

BMO GROUPE FINANCIER

PLUS:hp