NOUVELLES
28/01/2014 10:14 EST | Actualisé 30/03/2014 05:12 EDT

La Bourse de New York tente timidement de rebondir

Wall Street tentait de rebondir mardi, digérant des résultats d'entreprises et des indicateurs en demi-teinte, et surveillant l'ouverture d'une réunion de politique monétaire aux Etats-Unis: le Dow Jones prenait 0,47% et le Nasdaq 0,05%.

Vers 14H45 GMT, le Dow Jones avançait de 73,99 points à 15.911,87 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 2,15 points à 4.085,76 points.

L'indice élargi S&P 500 s'adjugeait 0,38% (+6,85 points) à 1.788,41 points.

La Bourse de New York s'était encore enfoncée dans le rouge lundi, après un brutal mouvement de correction la semaine dernière, la performance applaudie de Caterpillar ne suffisant pas à soutenir les indices: le Dow Jones, l'indice vedette de Wall Street, avait cédé 0,26%, se repliant pour la cinquième séance consécutive, à 15.837,88 points, et le Nasdaq 1,08% à 4.083,61 points.

Dans le sillage des places européennes et asiatiques, qui bénéficiaient d'un apaisement sur le marché des changes des pays émergents, la place new-yorkaise tentait de retrouver son calme.

Des résultats trimestriels supérieurs aux attentes dans de nombreux secteurs de l'économie américaine, avec les publications du constructeur automobile Ford, du chimiste DuPont, du laboratoire pharmaceutique Pfizer ou du câblo-opérateur Comcast, participaient ainsi à la bonne humeur des courtiers.

Même si "les ventes d'iPhone décevantes et les prévisions inférieures aux attentes d'Apple" -- le géant technologique a publié ses résultats lundi soir -- "pèsent sur l'indice Nasdaq", ont relevé les experts de la maison de courtage Charles Schwab.

Du côté des indicateurs, les investisseurs digéraient l'annonce d'une chute inattendue des commandes de biens durables aux Etats-Unis en décembre, plombées en partie par un recul dans le secteur des transports. Ces commandes restent cependant en hausse de 4,9% sur l'année 2013.

Dans l'immobilier, en revanche, les prix des logements ont augmenté en novembre aux Etats-Unis, conformément aux attentes, pour le 22e mois consécutif.

Le marché guettait aussi la sortie dans la matinée des statistiques sur la confiance des consommateurs américains en janvier, selon le Conference Board.

Wall Street surveillait par ailleurs l'ouverture d'une réunion très attendue de deux jours de la Banque centrale américaine (Fed) aux Etats-Unis, de nombreux économistes tablant sur l'annonce d'un nouveau resserrement de la politique monétaire du pays en février.

Le marché obligataire évoluait sans direction. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissait à 2,759% contre 2,766% lundi soir, et celui à 30 ans montait à 3,684% contre 3,680% la veille.

ppa/sl/sam

PLUS:hp