NOUVELLES
28/01/2014 01:13 EST | Actualisé 29/03/2014 05:12 EDT

Japon: une chaîne de 10.000 supérettes renonce à vendre un plateau-repas au foie gras

La chaîne japonaise de supérettes multiservices Family Mart a renoncé à proposer mardi un "bento" (plateau-repas) au foie gras, en raison de protestations de consommateurs qui exècrent la façon dont est préparée cette spécialité gastronomique.

Family Mart avait annoncé le 10 janvier la mise en vente ce 28 janvier dans ses plus de 10.300 points de vente d'un nouveau bento "premium" à 690 yens (5 euros) avec de la viande de boeuf japonaise ("wagyu") surmontée d'une tranche de foie gras en provenance de Hongrie.

Des consommateurs ont immédiatement adressé des plaintes à l'entreprise pour lui demander d'abandonner ce projet, en raison des techniques jugées "cruelles" employées pour préparer le foie gras.

"Nous avons reçu 22 plaintes à la date du 24 janvier", a expliqué à l'AFP un porte-parole de Family Mart.

L'abandon a fait plus de bruit sur l'internet que l'annonce du "bento" lui-même, les antis se félicitant, quand d'autres s'insurgent, que Family Mart ait pris cette décision qui traduit selon eux une fois encore la faiblesse croissante des entreprises nippones vis-à-vis des réactions, même minimes, du public.

Récemment, la compagnie aérienne ANA a stoppé la diffusion d'une publicité qui moquait un peu des Occidentaux "au grand nez" et le brasseur Kirin celle d'une boisson alcoolisée parce que certains jugeaient que l'utilisation comme mascotte d'une sympathique grenouille pouvait attirer les mineurs auxquels il est interdit de vendre de d'alcool.

La fabrication de foie gras par gavage d'oies et canards d'élevage fait quant à elle régulièrement l'objet de dénonciations de maltraitance animale de la part de particuliers, organismes et autorités à travers le monde.

Sous la pression des défenseurs des animaux, la dernière chaîne de supermarchés qui vendait du foie gras au Danemark a annoncé il y a une dizaine de jours renoncer à proposer ce produit dont la France fabrique les trois quarts de la consommation mondiale.

Certains au Japon font un constat simple: les consommateurs nippons qui dénoncent la cruauté du gavage pour obtenir du foie gras font comme les étrangers qui critiquent les Japonais pour la chasse à la baleine et aux dauphins au nom d'une prétendue "tradition culinaire multiséculaire".

kap/jlh/jh

PLUS:hp