NOUVELLES
28/01/2014 07:12 EST | Actualisé 30/03/2014 05:12 EDT

États-Unis: Barack Obama s'engage à hausser le salaire minimum

ASSOCIATED PRESS
President Barack Obama speaks about the economy and jobs and manufacturing, Wednesday, Jan. 15, 2014, at North Carolina State University in Raleigh, N.C. (AP Photo/Carolyn Kaster)

Le président américain Barack Obama profitera du discours sur l'état de l'Union mardi soir pour annoncer une augmentation par décret à 10,10 $ l'heure du salaire minimum d'embauche des fonctionnaires fédéraux, a indiqué la Maison-Blanche. Cette mesure entrera en vigueur au début de l'an prochain.

Barack Obama devrait également presser de nouveau le Congrès à voter une loi faisant passer de 7,25 $ à 10,10 $ l'heure le salaire minimum au niveau fédéral pour tous les salariés et de l'indexer sur l'inflation.

L'an dernier, il avait sans succès demandé aux élus américains d'augmenter la rémunération plancher, à 9 $. Il tente de nouveau sa chance alors que l'économie américaine montre des signes d'une reprise plus vigoureuse. Une éventuelle hausse du salaire minimum toucherait quelque 30 millions d'Américains, d'après une récente étude publiée par l'Université du Massachusetts, et contribuerait à faire progresser la demande intérieure et de créer 140 000 emplois nets. 

La réduction des inégalités et le soutien à la classe moyenne devraient d'ailleurs être deux des principaux thèmes de son discours, qui survient quelque mois avant les élections de mi-mandat. 

Grèves dans la restauration rapide

Au cours des derniers mois, l'industrie de la restauration rapide a été touchée par des grèves dans des centaines de grandes villes aux États-Unis. Des employés réclamaient des augmentations de salaire, à 15 $ l'heure, ainsi que le droit de se syndiquer, soulignant qu'ils vivent sous le seuil de la pauvreté avec leur rémunération actuelle. 

De leur côté, les grandes chaînes de restauration rapide faisaient valoir qu'avec un salaire de base plus élevé, leurs coûts d'exploitation augmenteraient et qu'elles ne pourraient pas embaucher autant de travailleurs, en plus de devoir hausser leurs prix.

INOLTRE SU HUFFPOST

Aliments à consommer pour être immédiatement plus productif au travail