NOUVELLES
27/01/2014 02:30 EST | Actualisé 29/03/2014 05:12 EDT

Un séisme de magnitude 5,9 secoue la Grèce, faisant sept blessés légers

ATHÈNES, Grèce - Le gouvernement grec a annoncé lundi l'envoi d'une aide d'urgence vers les îles ioniennes de Céphalonie et d'Ithaque, où un séisme de magnitude 5,9 a fait sept blessés légers et causé des dommages matériels dimanche.

La secousse a été suivie par des dizaines de répliques qui se poursuivaient lundi.

Des résidants apeurés s'apprêtaient à passer une deuxième nuit dans leur voiture ou sur des places publiques, par crainte d'un nouveau séisme plus puissant. Plusieurs se souviennent des tremblements de terre de 1953, quand une secousse de magnitude 7,2 avait frappé trois jours après un séisme de magnitude 6,4, faisant des centaines de morts et des milliers de blessés.

Pratiquement tous les immeubles des îles avaient aussi été détruits.

Les édifices construits depuis 1953 respectent de nouvelles normes plus strictes et la secousse de dimanche n'a causé que des dégâts mineurs. Des glissements rocheux ont bloqué des routes, des murs se sont fissurés et des vitres ont éclaté.

Les écoles demeureront fermées mardi pour une deuxième journée de suite, pendant que les ingénieurs inspectent les dommages.

Le gouvernement a mis de côté 100 000 euros pour chaque île, de manière à subvenir aux besoins immédiats des habitants. Un montant identique a été réservé pour venir en aide aux municipalités des deux îles.

Deux traversiers pouvant chacun accueillir 4000 passagers ont été dépêchés vers Céphalonie pour fournir un hébergement d'urgence à ceux qui en auraient besoin. Des secouristes et des policiers ont aussi été envoyés sur place.

Les séismes sont fréquents en Grèce, mais il s'agit habituellement de secousses sans gravité.

PLUS:pc