NOUVELLES
27/01/2014 06:21 EST | Actualisé 29/03/2014 05:12 EDT

Meurtre de Tricia Boisvert : une opération sans succès à Ottawa

La police d'Ottawa a procédé, lundi après-midi, à une opération dans le but de mettre la main au collet de Philippe Steele Morin. Le Gatinois de 30 ans est le principal suspect dans la mort de Tricia Boisvert, cette femme de 36 ans dont le corps a été retrouvé jeudi dernier à Quyon.

Les policiers avaient reçu l'information que le suspect se trouvait dans une résidence située au coin des avenues Arlington et Bronson, au centre-ville.

L'équipe tactique de la police d'Ottawa y a été déployée vers 13 h. Les policiers pensaient pouvoir y arrêter le principal suspect.

Les agents n'ont cependant procédé à aucune arrestation.

Le service policier ne donne pas plus de détails au sujet de cette intervention.

Un témoin de l'opération policière, Graham Beardsley, rapporte cependant avoir vu six à huit agents, vêtus de noir. « Ils ont suivi le protocole normal. Ils sont allés à la porte et ont sorti deux hommes. Ils ont détenu les deux hommes pour les questionner. Je les ai vus poser des questions », rapporte-t-il.

Les recherches se poursuivent

Cinq corps policiers demeurent à la recherche de Philippe Steele Morin, soit la police de Montréal, de Gatineau, d'Ottawa, de la MRC-des-Collines-de-l'Outaouais et la Sûreté du Québec (SQ).

Le suspect serait la dernière personne à avoir vu Tricia Boisvert vivante.

Philippe Steele Morin est déjà connu des milieux policiers. Il fait l'objet d'un mandat d'arrêt de la police de Gatineau depuis juillet dernier pour méfait, vol de voiture, violence conjugale, non-respect de conditions de remise en liberté et violation d'engagement.

D'après les informations de Geneviève Garon.

PLUS:rc