NOUVELLES
27/01/2014 10:17 EST | Actualisé 29/03/2014 05:12 EDT

Îlot Esso : demande de dérogation mineure pour un nouveau projet

Les élus du conseil d'arrondissement de La Cité-Limoilou se pencheront lundi soir sur une demande de dérogation mineure déposée par le promoteur David Grondin pour un nouveau projet immobilier au coin de l'avenue Cartier et du boulevard René-Lévesque.

Les détails du nouveau projet du promoteur à l'îlot Esso ne sont pas connus pour l'instant.

Le nouveau projet semble concorder davantage avec la réglementation en place en matière d'urbanisme. Il ne nécessiterait donc aucune modification de règlement de zonage, explique la conseillère municipale de Cap-Aux-Diamants pour Démocratie Québec, Anne Guérette.

« Un nouveau projet a été déposé, un projet qui ne demande que quelques dérogations mineures, donc c'est signe que le projet se rapproche davantage du zonage », fait-elle savoir.

Anne Guérette s'était opposée au précédent projet de l'îlot Esso, qui demandait une modification de zonage en raison du nombre d'étages prévus dans la proposition.

La conseillère mentionne que les élus devront décider si les dérogations demandées dans le nouveau projet sont réellement mineures.

« Il faut que ça demeure mineur, il faut que ça soit considéré comme mineur. Au Comité consultatif d'urbanisme de l'arrondissement La Cité-Limoilou, on traite les dérogations mineures et il est arrivé parfois de recevoir de la part de promoteurs une dérogation mineure et nous l'avons rejetée », dit Anne Guérette.

Rappelons que David Grondin avait vu son premier projet rejeté par les électeurs lors d'un référendum l'automne dernier. Des citoyens du quartier Montcalm avaient voté dans une proportion de 77 % contre la modification de règlement de zonage qui était nécessaire pour permettre la construction du bâtiment de six étages.

Le promoteur présentera son nouveau projet lors de la rencontre prévue lundi soir à 17 h 30 au bureau d'arrondissement de La Cité-Limoilou sur la rue Saint-Joseph Est.

PLUS:rc