NOUVELLES
27/01/2014 01:02 EST | Actualisé 28/03/2014 05:12 EDT

La SQ à la recherche de témoins dans le meurtre de Mickael Carreau

Plus de deux ans après le meurtre de Mickael Carreau, en Beauce, la Sûreté du Québec (SQ) demande l'aide de la population pour retrouver des témoins à la suite de nouvelles informations obtenues par les enquêteurs.

Le corps de l'homme de 22 ans a été retrouvé le 5 novembre 2011 dans un fossé, près d'un chemin de fer désaffecté de Notre-Dame-des-Pins. L'autopsie a démontré qu'il avait été victime d'un homicide. La mort de Mickael Carreau remontait à la nuit du 15 au 16 septembre 2011, selon les enquêteurs.

« Il y a plusieurs informations intéressantes qui sont survenues dernièrement aux enquêteurs de la division des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec », indique Ann Mathieu, porte-parole de la SQ.

Les enquêteurs rencontrent ces jours-ci des « personnes d'intérêt » dans le secteur de Saint-Georges, où habitait le jeune homme. 

Mickael Carreau était sans emploi et avait des « fréquentations douteuses » dans le milieu des stupéfiants.

Ann Mathieu souligne que les enquêteurs se tournent vers la population afin d'amener « une conclusion au dossier, ou à tout le moins à le faire progresser plus rapidement. » 

Les policiers invitent toute personne qui possède de l'information sur cet événement à communiquer de façon confidentielle avec la Centrale de l'information criminelle de la SQ. Le numéro à composer est le 1-800-659-4264.

PLUS:rc