POLITIQUE
27/01/2014 01:11 EST | Actualisé 29/03/2014 05:12 EDT

Jim Flaherty ne doute pas de l'atteinte de l'équilibre budgétaire en 2015

CP

OTTAWA - Alors que les Canadiens auront les yeux rivés sur les performances de leurs athlètes en patinage artistique ou en surf des neiges à Sotchi, le gouvernement conservateur déposera un budget qui devrait le placer sur la voie de l'équilibre budgétaire.

Le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, a annoncé au premier jour de la rentrée parlementaire qu'il présentera son budget 2014-2015 le 11 février, au moment où les Jeux olympiques d'hiver battront leur plein.

Le Plan d'action économique 2014 présentera «des mesures pour faire croître notre économie, créer des emplois, conserver des impôts bas et retourner aux budgets équilibrés en 2015», a-t-il annoncé aux Communes, lundi.

Le choix de la date a été déploré par les partis d'opposition, bien qu'ils affirment unanimement entretenir des attentes minimes devant ce budget.

«Il fallait bien présenter (le budget) à un moment donné», a rétorqué M. Flaherty à ces critiques.

Parmi les événements prévus le 11 février à Sotchi, on compte des finales en surf des neiges chez les hommes, en ski de fond féminin et masculin, ainsi qu'en saut à ski et ski acrobatique chez les dames.

Plus tôt en matinée, après une rencontre avec des économistes, le ministre avait assuré qu'il parviendrait à enrayer le déficit budgétaire en 2015, sans hausser les impôts ou sabrer dans les transferts aux provinces.

Un bon bilan économique en 2015 permettrait au gouvernement de respecter certaines vieilles promesses électorales, comme le fractionnement du revenu des ménages. Cela tomberait à pic pour les élections générales, qui doivent justement être déclenchées cette année-là.

M. Flaherty a d'autre part tenté de minimiser la validité de l'hypothèse selon laquelle il pourrait parvenir à ranger l'encre rouge aussi tôt que cette année, soit un an plus tôt que prévu. Il n'a toutefois pas complètement fermé la porte à cette option.

Il s'est gardé de donner des indices sur les grandes lignes du budget, mais il a réduit les attentes quant aux cadeaux qu'il pourrait contenir, soulignant que de telles dépenses devraient attendre l'atteinte de l'équilibre budgétaire. «Je ne vais pas dépenser beaucoup d'argent, mais je ne suis pas la seule personne qui prend des décisions», a-t-il lancé.

L'opposition a été prompte à dénoncer le moment choisi par M. Flaherty sur son calendrier. Ces dernières années, les Canadiens avaient plutôt eu droit à des budgets fédéraux déposés au mois de mars.

«Je crois que c'est profondément cynique de la part des conservateurs de préparer et présenter un budget en plein milieu des Olympiques», a soutenu le chef néo-démocrate Thomas Mulcair, qui croit que les troupes de Stephen Harper déposeront un document maigre, afin de se dégager plus de marge de manoeuvre pour l'année suivante.

«Les conservateurs donc se gardent des munitions pour l'année prochaine, pour faire un budget plus électoraliste», a-t-il conclu.

Le chef libéral Justin Trudeau a fait écho à ses propos, avançant que les conservateurs placent l'intérêt de leur formation politique devant celui de la population.

«Je pense que les Canadiens vont être concentrés à juste titre sur comment font nos athlètes et comment le Canada se place sur l'échiquier mondial — et ce gouvernement espère qu'ils ne prêteront pas attention au budget médiocre qu'ils ne manqueront pas de mettre de l'avant», a dit M. Trudeau.

Au Bloc québécois, on signale que de nombreuses ententes avec les provinces viennent à échéance cette année, et que le budget pourrait être l'occasion de régler certains dossiers. «C'est en 2014 que les transferts en santé et en infrastructure, en formation de la main-d'oeuvre — toutes ces ententes-là — viennent à échéance. On s'attendrait à ce que dans le budget, on ait des réponses à ces questions-là», a expliqué le député bloquiste André Bellavance. Il prédit toutefois que le Québec ne trouvera pas son compte dans le document déposé dans deux semaines.

INOLTRE SU HUFFPOST

Budget fédéral 2013