NOUVELLES
26/01/2014 10:14 EST | Actualisé 28/03/2014 05:12 EDT

Un groupe jihadiste affirme avoir abattu un hélicoptère de l'armée égyptienne

Un groupe jihadiste basé dans le Sinaï et disant s'inspirer d'Al-Qaïda a affirmé avoir abattu samedi un hélicoptère de l'armée égyptienne dans la péninsule désertique, l'armée évoquant de son côté un accident ayant fait cinq morts parmi ses hommes.

Ansar Beit al-Maqdess (Les Partisans de Jérusalem), un groupe d'insurgés islamistes qui s'attaque depuis deux ans aux forces de l'ordre dans le Sinaï, a diffusé une vidéo montrant un hélicoptère touché par un missile prendre feu et tomber au sol.

Le groupe en question, qui tire régulièrement depuis le Sinaï des roquettes sur le territoire israélien voisin, a affirmé dans la nuit de samedi à dimanche sur un forum jihadiste que l'hélicoptère avait été abattu près de Cheikh Zoueid à l'aide d'un "missile sol-air, provoquant la mort de tout son équipage".

L'armée, dans un communiqué, a affirmé que cinq soldats avaient péri dans un "accident" alors qu'ils pourchassaient des combattants dans la péninsule, où l'armée a lancé pendant l'été une vaste offensive pour déloger les jihadistes.

Depuis la destitution du président islamiste Mohamed Morsi le 3 juillet par l'armée, Ansar Beit al-Maqdess a multiplié les attaques contre les forces de l'ordre --jusqu'au coeur du Caire où des attentats ont fait six morts vendredi et samedi--, en représailles selon lui au "massacre" des partisans du chef de l'Etat déchu. Plus d'un millier de pro-Morsi ont été tués par les policiers et les militaires depuis sept mois.

Si la version des jihadistes se confirmait, l'incident pourrait avoir de graves conséquences pour l'industrie touristique du pays.

"Ils pourraient utiliser ce genre d'armes pour menacer les opérations de l'armée dans le Sinaï", a estimé David Barnett, expert des groupes jihadistes travaillant pour la Fondation pour la défense des démocraties, un organisme américain.

Le tourisme pourrait en souffrir aussi, a-t-il ajouté, car des milliers de touristes survolent le Sinaï pour gagner les stations balnéaires de la mer Rouge.

"Les compagnies aériennes vont prendre cela très au sérieux", a-t-il dit.

Le chef de l'armée, le général Abdel Fattah al-Sissi a participé dimanche aux obsèques militaires des soldats qui sont morts dans cet incident, adressant des mots de consolation à leurs familles, selon des images transmises par la télévision.

Selon M. Barnett, la vidéo jihadiste semble authentique, ce qui tendrait à montrer les difficultés rencontrées par l'armée dans le Sinaï face aux rebelles.

Un car transportant des militaires dans le centre du Sinaï est tombé dimanche dans une embuscade, au cours de laquelle quatre soldats ont été tués, ont indiqué des responsables des services de sécurité.

se/sbh/cbo/via/sym

PLUS:hp