NOUVELLES
26/01/2014 11:41 EST | Actualisé 28/03/2014 05:12 EDT

Sables bitumineux de l'Alberta: des experts américains s'inquiètent des risques

Getty Images
Oilsands Refinery

VANCOUVER - Le transport de sables bitumineux de l'Alberta, que ce soit par oléoduc, wagon-citerne ou cargo, présente des risques environnementaux, des réglementations incomplètes et comporte plusieurs variables inconnues, préviennent des scientifiques américains.

C'est du moins la conclusion qu'ils présentaient en septembre dernier dans un rapport de 153 pages. Les experts de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) des États-Unis, qui ont rédigé l'étude, évaluent les impacts et les mesures d'urgence en cas de déversement de produits chimiques sur les côtes.

Enbridge, la compagnie derrière le projet de Northern Gateway qui relierait l'Alberta à la côte britanno-colombienne, rétorque que la plupart des inquiétudes soulevées dans le rapport sont dépassées, surfaites ou ont été résolues depuis.

Le rapport évalue les différentes façons de transporter le bitume de l'Alberta aux États-Unis par voie terrestre et maritime. On y étudie notamment le projet d'oléoduc Kinder-Morgan Trans Mountain, à Vancouver, celui de Keystone — qui relierait l'Alberta au Texas —, et le Northern Gateway.

Six experts de l'Université de Washington ont rédigé le rapport sous la direction du professeur Robert Pavia.

Il a souligné qu'à son avis, la question n'était pas tant de savoir si un déversement risquait ou non de se produire mais plutôt de déterminer si les autorités seraient prêtes à réagir adéquatement en cas d'accident.

INOLTRE SU HUFFPOST

Fracturation hydraulique: les pour et les contre