NOUVELLES
26/01/2014 03:03 EST | Actualisé 28/03/2014 05:12 EDT

Espagne - 21e journée: L'Atletico accable le Rayo et prend les devants

L'Atletico Madrid a profité des largesses défensives du Rayo Vallecano, avant-dernier du Championnat d'Espagne, pour s'imposer 4-2 chez son voisin lors de la 21e journée et s'installer en tête avant le match du FC Barcelone contre Malaga en soirée (20h00 GMT).

Avec 54 points, l'"Atleti" a délogé le Real Madrid (53), qui avait pris provisoirement les commandes samedi en battant Grenade (2-0). Le club "rojiblanco" a aussi mis sous pression le Barça (51 points), contraint de l'emporter dimanche soir au Camp Nou pour sauver sa place de leader.

Au stade de Vallecas, les Colchoneros ont certes été bousculés par le jeu léché du Rayo mais les failles béantes de la pire défense de Liga (51 buts encaissés) ont permis à David Villa (8) et à Arda Turan par deux fois (30, 44) de faire la différence, avec également un but contre son camp de Saul Niguez (75). Le Rayo a pour sa part réduit la marque par Jonathan Viera (40), qui a aussi raté un penalty, et Joaquin Larrivey (76).

C'est tout le paradoxe de cette équipe du Rayo, actuellement avant-dernière avec cinq points de retard sur le premier non-relégable: elle est capable de confisquer la possession du ballon et de produire du jeu mais elle se montre tellement friable en défense qu'elle semble commencer tous ses matches avec un handicap.

Diego Costa, toujours muet

Tout l'inverse de l'implacable Atletico, deuxième meilleure défense de Liga (14 buts encaissés) et toujours aussi efficace dans la finition.

Dès la 8e minute, un bon pressing de David Villa a permis à l'international espagnol de récupérer le ballon juste à l'entrée de la surface adverse. Il a décalé Diego Costa, qui a fixé les défenseurs et remis à Villa pour le 10e but en Liga de ce dernier cette saison.

Costa a ensuite déboulé sur le côté droit, servant dans la surface José Sosa qui a lui-même décalé Arda Turan, tout seul pour conclure (30). Et le milieu offensif turc a de nouveau profité d'un marquage très lâche pour surgir au second poteau sur un coup franc et marquer le troisième but à angle fermé (44).

Passeur sur le premier but, impliqué sur le deuxième, Diego Costa a cru inscrire son premier but en 2014 en se jetant sur un centre de Filipe Luis, mais le but a été mis au crédit de Saul Niguez contre son camp.

Résultat: l'Hispano-Brésilien enchaîne un septième match sans marquer toutes compétitions confondues et reste à trois longueurs de Cristiano Ronaldo (22) en tête du classement des buteurs.

Mais l'Atletico, lui, continue de jouer les trouble-fêtes au sommet de la Liga.

jed/dac

PLUS:hp