NOUVELLES
26/01/2014 09:48 EST | Actualisé 28/03/2014 05:12 EDT

Entretien téléphonique de Tusk avec Iatséniouk: "nous soutenons les démocrates ukrainiens"

Le chef du gouvernement polonais Donald Tusk a eu un entretien téléphonique dimanche avec un des leaders de l'opposition ukrainienne Arséni Iatséniouk pour l'assurer du soutien de la Pologne aux "démocrates ukrainiens", a-t-il écrit sur son Twitter.

"Nous soutenons les démocrates ukrainiens dans leurs efforts en vue d'un accord raisonnable et juste", a écrit le chef de gouvernement polonais sur son Twitter.

"Les conflits et les répressions ne mènent qu'à la catastrophe", a-t-il ajouté.

Selon, le service de presse du gouvernement, Tusk et Iatséniouk ont exprimé "l'espoir qu'une solution de la situation pourra être trouvée pour parvenir à un accord."

Le chef de la diplomatie polonaise Radoslaw Sikorski devait s'entretenir dans l'après-midi au téléphone avec un autre leader de l'opposition, Vitali Klitschko.

L'opposition ukrainienne restait déterminée à continuer "la lutte" après une nouvelle nuit marquée par des heurts à Kiev, jugeant insuffisantes les concessions sans précédent faites par le président Viktor Ianoukovitch pour régler la crise qui secoue l'Ukraine.

Arséni Iatséniouk s'est vu offrir par le président d'être le chef du gouvernement et Vitali Klitschko le poste de vice-Premier ministre.

Cette ouverture surprise de Viktor Ianoukovitch est intervenue à l'issue d'une semaine marquée par des violences à Kiev et par une intensification de la contestation dans les régions.

La Pologne, grande avocate de l'intégration de l'Ukraine avec l'UE, suit de très près la situation chez son voisin oriental.

Samedi, le chef du gouvernement polonais a eu des entretiens au sujet de l'Ukraine avec le président du Conseil européen Herman Van Rompuy, qui depuis Varsovie a condamné avec fermeté la brutalité des forces de l'ordre contre les manifestants.

mc/mr

PLUS:hp