NOUVELLES
26/01/2014 02:55 EST | Actualisé 28/03/2014 05:12 EDT

Cuba s'apprête à accueillir le 1er sommet de la CELAC depuis le décès de Chavez

LA HAVANE, Cuba - Les leaders de l'Amérique latine et des Caraïbes ont commencé à arriver à La Havane ce week-end en prévision du sommet d'un bloc régional créé pour contrebalancer l'influence américaine dans la zone.

La Communauté des États latino-américains et caribéens (CELAC) a été fondée en 2011 et comprend tous les pays au sud du Rio Grande.

Dimanche, la présidente de l'Argentine, Cristina Fernandez, et plusieurs ministres des Affaires étrangères se trouvaient déjà dans la capitale cubaine.

Les rencontres entre les diplomates ont commencé durant la fin de semaine. Les ministres prendront la relève lundi puis céderont le devant de la scène aux chefs d'État mardi.

Le bloc est né du mécontentement de plusieurs pays de l'Amérique latine et des Caraïbes par rapport à l'Organisation des États américains (OEA), que certains estiment dominée par les intérêts américains.

Il s'agit du premier sommet de la CELAC depuis le décès du président du Venezuela, Hugo Chavez, l'un de ses plus ardents défenseurs. M. Chavez a été emporté par un cancer en mars.

Le président du Mexique, Enrique Pena Nieto, et la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, figurent parmi les leaders qui assisteront au sommet. Le secrétaire général de l'OEA, Jose Miguel Insulza, et le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, seront présents à titre d'observateurs.

Les principaux sujets à l'ordre du jour sont la pauvreté et les inégalités sociales.

PLUS:pc