NOUVELLES

Reichelt remporte la descente de Kitzbühel, devant Svindal et Miller

25/01/2014 12:05 EST | Actualisé 27/03/2014 05:12 EDT

KITZBÜHEL, Autriche - Hannes Reichelt est devenu le premier Autrichien en huit ans à remporter la descente sur la mythique montagne Hahnenkamm, samedi, après avoir devancé les favoris Aksel Lund Svindal et Bode Miller.

Reichelt a dompté le parcours Streif de 3,5 kilomètres en affichant un chrono cumulatif de deux minutes et 3,38 secondes. Svindal, le meneur au classement de la Coupe du monde, a accusé un déficit de 0,21 seconde, et Miller a terminé troisième à 0,34.

Il s'agissait du premier podium de l'Américain en descente en près de deux ans. Miller a dominé la seule descente d'entraînement il y a deux jours, mais a commis une erreur coûteuse pendant la course.

Benjamin Thomsen, d'Invermere, en C.-B., fut le meilleur skieur canadien avec une 12e position en vertu d'un temps de 2:04,80. Ses compatriotes Manuel Osborne-Paradis, Jeffrey Frisch et Morgan Pridy ont respectivement terminé 16e, 28e et 44e.

Le résultat de Thomsen lui a permis d'obtenir son laissez-passer pour les Jeux olympiques de Sotchi, car il a maintenant répondu à un des critères de performance de Canada Alpin. Jumelé à son 12e échelon à la descente de Wengen, en Suisse, en janvier 2013, son 12e rang à Kitzbühel lui a permis d'enregistrer deux résultats parmi les 12 premiers, dont un devait être réussi cette saison.

«Je voulais me présenter en piste et décrocher un résultat spectaculaire, a déclaré Thomsen. Pour moi, la 12e place est sensationnelle. Elle a été suffisante. Je suis si heureux de ne pas avoir terminé 13e! Je placerais le résultat d'aujourd'hui (samedi) parmi mes cinq meilleures descentes à vie, selon moi.»

Pour sa part, Frisch, de Mont-Tremblant, a obtenu ses premiers points de la Coupe du monde de ski alpin cette saison.

Conrad Pridy n'a pu compléter la première manche, tandis que Robbie Dixon n'a pas pris le départ.

Reichelt a célébré sa septième victoire en carrière, mais sa deuxième seulement dans cette discipline. C'est également lui qui avait signé la dernière victoire autrichienne en Coupe du monde de descente, à Bormio, en Italie, en 2012. Michael Walchhofer avait savouré la dernière victoire d'un skieur autrichien à Kitzbühel, en 2006.

Au classement de la spécialité en Coupe du monde, Svindal reste devant Reichelt. Absent samedi après avoir ressenti des douleurs au genou gauche, Érik Guay vient au quatrième rang. Osborne-Paradis, 17e, est le deuxième meilleur skieur canadien.

PLUS:pc