NOUVELLES

Obama exige des mesures rapides contre les violences sexuelles aux Etats-Unis

25/01/2014 07:25 EST | Actualisé 27/03/2014 05:12 EDT

Le président Barack Obama a appelé samedi à des mesures rapides pour mettre fin "au crime, à l'outrage" de la violence sexuelle contre les femmes au sein de l'armée des Etats-Unis et sur les campus universitaires.

Une femme sur cinq est victime d'agression sexuelle à l'université aux Etats-Unis, a estimé la Maison Blanche, ce que Barack Obama -- père de deux filles -- a jugé "totalement inacceptable" et "une priorité" pour lui.

"L'agression sexuelle est un affront à la décence élémentaire et à l'humanité. Et cela s'adresse à nous tous -- la sécurité de ceux que nous aimons le plus : nos mères, nos femmes, nos filles et nos fils", a déclaré Obama dans son discours hebdomadaire.

Et d'ajouter: "Nous allons continuer de combattre les agressions sexuelles au sein de l'armée, car lorsqu'un membre de notre armée est agressé par les personnes mêmes auxquelles il ou elle a accordé sa confiance et avec lesquelles il ou elle sert, c'est une injustice que personne, qui s'est porté volontaire pour protéger notre nation, ne devrait jamais subir".

Barack Obama a également indiqué que la création d'une entité spéciale à la Maison Blanche faisait partie d'une volonté de développer les mesures visant à protéger les jeunes femmes à l'université.

Mais, a-t-il souligné, "vraiment, cela nous concerne tous. Nous devons enseigner aux jeunes gens - hommes et femmes- d'avoir assez de courage pour s'opposer à ces crimes et aider à y mettre un terme. Nous devons tout particulièrement enseigner aux jeunes hommes à montrer le respect qu'elles méritent aux jeunes femmes".

"Je veux que chaque jeune homme en Amérique sache que les hommes véritables ne font pas de mal aux femmes", a-t-il insisté.

Et, "peut-être le plus important, nous devons continuer à dire à chacun de ceux qui ont été agressés : vous n'êtes pas seul. Nous sommes derrrière vous. Je suis derrière vous".

pst/lc/ros/pt

PLUS:hp