NOUVELLES
25/01/2014 08:44 EST | Actualisé 27/03/2014 05:12 EDT

Les Rangers et les Devils s'entraînent au Yankee Stadium en vue de dimanche

NEW YORK, États-Unis - La décision la plus importante que l'entraîneur-chef des Devils du New Jersey Peter DeBoer a dû prendre en prévision du match de son équipe au Yankee Stadium était de savoir s'il utiliserait le gardien qui se retrouvera au Temple de la renommée ou celui qui est sur une lancée.

Quand la décision d'envoyer Martin Brodeur dans la mêlée a été prise, le gardien qui compte le plus de victoires en carrière dans la LNH a dû tenter de déterminer combien d'épaisseurs de vêtements allait-il avoir besoin afin de combattre le froid et la neige. Il a eu plus chaud que prévu samedi et il devrait utiliser quelques couches de moins dimanche, quand il affrontera les tirs des Rangers de New York.

Même si Cory Schneider connaît de bons moments, DeBoer a opté pour Brodeur, qui est l'étoile de l'équipe depuis 20 ans. Personne n'a été surpris, même pas Schneider, qui a un dossier de 5-1-2 avec une moyenne de 0,96 et un taux d'efficacité de ,961 en huit départs depuis le 28 décembre.

DeBoer a quand même préféré Brodeur.

«C'était une décision facile à prendre, car c'était la bonne chose à faire, a-t-il raconté. Quand on regarde sa carrière, ses 20 ans avec les Devils, ce qu'il a accompli, et il a joué du bon hockey pour nous cette saison.»

Brodeur ne voulait pas parler de son héritage avec les Devils, samedi, ni de ses accomplissements.

«Je veux mériter de jouer à cause de mon jeu présentement, pas ce que j'ai fait dans le passé, a dit Brodeur, maintenant âgé de 41 ans. Je suis heureux de jouer. Ça fait un bout de temps. Ça fait plus d'une semaine.»

La décision a été encore plus facile à prendre du côté des Rangers, alors qu'Alain Vigneault enverra Henrik Lundqvist dans la mêlée à la place du jeune réserviste Cam Talbot, qui connaît une bonne saison.

Lundqvist a déjà participé à un match disputé à l'extérieur, lui qui avait guidé les Rangers vers une victoire face aux Flyers de Philadelphie, il y a deux ans.

«C'était vraiment spécial de s'entraîner dehors aujourd'hui (samedi), mais je pense que demain, quand nous allons entendre la foule... nous allons avoir des frissons, a-t-il dit. C'est quelque chose d'unique dans notre sport. Ça ajoute à l'adrénaline.

«Vous tentez d'apprécier ce moment, mais en même temps, vous devez vous concentrer sur la tâche à accomplir. C'est un match important pour les deux équipes et le fait de jouer à l'extérieur rend la partie encore plus spéciale.»

Lundqvist a indiqué qu'il avait eu chaud sur la glace. On s'attend à ce que le mercure oscille autour de moins-5 degrés Celsius dimanche, mais le ciel devrait être dégagé. Le match débutera vers 12 h 30.

PLUS:pc