Succomber ou non, telle est parfois la question à la fin d'un rendez-vous galant. Alors pour ne plus avoir à se demander si vous prenez la bonne décision, mesdames, une entreprise japonaise de lingerie vient de lancer une campagne de promotion pour un soutien-gorge qui se dégraferait automatiquement lorsque vous êtes folle amoureuse.

Baptisé "True Love Tester", "ce soutien gorge révolutionnaire sait ce que les femmes ressentent vraiment" assure la marque japonaise Ravijour. Dans une vidéo (voir en tête d'article), l'entreprise laisse entendre que cet accessoire vous permettrait de ne plus vous contenter d'aventures d'un soir et vous aiderait ainsi à tomber amoureuse. Rien que ça.

soutien gorge

Ce soutien-gorge vous fera sonner aux portiques de sécurité

À en croire le spot publicitaire, la lingerie mesure vos fréquences cardiaques et envoie ensuite les données récoltées vers une application sur votre smartphone pour qu'elles soient analysées. Sont ensuite différenciés les rythmes qui correspondent au shopping, à la surprise, au flirt ou à l'amour fou. Dans ce dernier cas uniquement, votre soutien-gorge s’ouvrirait d'un seul coup.

Pas très pratique pour celles qui tomberaient amoureuse dans un musée, en faisant leurs courses ou encore au travail... Ce modèle vous intéresse malgré tout? N'espérez pas trop: aucune date n'est encore annoncée pour la commercialisation de ce projet qui ressemble davantage à un coup de pub qu'à une véritable innovation.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading Slideshow...
  • Le cancer du sein

    Pas vraiment une surprise, l'étude a montré que le cancer du sein avait un effet important sur la plastique des seins d'une femme, plus tard dans sa vie. Ces effets sont triples: 1. Les traces de cicatrices, s'il y a eu opération 2. Seins qui tombent 3. Formes asymétriques

  • Le tabagisme

    L'étude montre que fumer des cigarettes a aussi un impact sur les seins à long terme. Le tabagisme diminue la qualité de la peau sur la poitrine, mais a aussi un impact sur la projection des seins, c'est-à-dire la distance entre les seins et la poitrine. Les fumeuses avaient de manière générale des seins plus petits, et une aréole elle aussi diminuée.

  • Les traitements hormonaux substitutifs

    Ces traitements, auxquels ont fait généralement appel pour atténuer les symptômes de la ménopause, ont un effet positif sur l'apparence des seins. D'après l'étude, non seulement les seins des femmes qui y étaient sujettes avaient l'air plus jeunes que les autres, mais leur taille, leur forme et leurs aréoles ont été jugés plus attirants. Néanmoins, le recours à ces traitements <a href="http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/menopause/sa_7288_menopause_ths_afssaps.htm" target="_hplink">fait débat</a>. Prudence donc.

  • Hydratation

    L'étude a permis de se rendre compte que les femmes qui hydrataient quotidiennement leur peau avaient moins de rides sur et autour de leurs seins que les autres. Globalement, ces femmes montraient moins de marques et de tâches sombres sur la peau que les autres. Elles présentaient aussi moins de marques de mouvements.