NOUVELLES

Des migrants accusent la Grèce d'avoir provoqué le naufrage de leur bateau

25/01/2014 08:35 EST | Actualisé 27/03/2014 05:12 EDT

ATHÈNES, Grèce - Trois Afghans ayant survécu au naufrage d'un bateau d'immigrants ont accusé, samedi, les autorités grecques d'avoir tenté de les forcer à retourner en Turquie.

Ils ont soutenu que cette tentative pour les obliger à rebrousser chemin avait fait prendre l'eau à leur embarcation et que la Garde côtière de la Grèce n'avait rien fait pour aider les migrants, pour la plupart des femmes et des enfants, qui étaient tombés à la mer, empêchant même les autres passagers de leur porter secours.

Parlant aux médias et à une centaine de partisans par le biais d'un interprète, Abdol Sabur Azizi, Fada Mohammad Ahmadi et Ehsanula Safi ont affirmé que l'attitude des autorités grecques durant cet incident avait frôlé la brutalité.

Ils ont indiqué que les rescapés n'avaient jamais publié de déclaration remerciant la Grèce de les avoir secourus, contredisant ainsi les représentants du gouvernement grec.

Certains survivants ont perdu des proches dans le naufrage, qui aurait coûté la vie à 12 personnes.

PLUS:pc