NOUVELLES

Un archevêque orthodoxe coupable d'avoir agressé sexuellement un garçon

24/01/2014 02:10 EST | Actualisé 26/03/2014 05:12 EDT

WINNIPEG - Un archevêque orthodoxe a été reconnu coupable d'agression sexuelle sur un jeune servant de messe à Winnipeg il y a près de 30 ans.

Le juge n'a pas cru le témoignage de Seraphim Kenneth Storheim, qui était évasif dans ses déclarations.

La Cour du banc de la reine a aussi affirmé que l'un des deux frères qui ont porté plainte avait livré un témoignage clair, tandis que l'autre avait des problèmes de mémoire et de santé mentale.

Les deux frères, qui sont aujourd'hui trentenaires, ont dit avoir vécu brièvement avec Storheim, à des moments distincts pendant l'été de 1985, pour parfaire leur éducation religieuse.

Ils ont soutenu que Storheim se promenait nu et les avait touchés de manière sexuelle — des accusations niées par l'archevêque.

Au moment des faits reprochés, Storheim était prêtre de l'Église orthodoxe, avant de devenir archevêque.

PLUS:pc