NOUVELLES

Opération "anti-terroriste" dans le nord du Mali: onze jihadistes tués, un soldat français blessé (sources militaires)

24/01/2014 05:03 EST | Actualisé 25/03/2014 05:12 EDT

Onze jihadistes ont été tués et un soldat français a été blessé lors d'une opération de "contre-terrorisme" menée par des militaires de l'opération française Serval dans le nord du Mali, a appris l'AFP vendredi à Bamako de sources militaires.

"L'opération militaire française dans la région de Tombouctou (nord-ouest) est terminée. Onze terroristes ont été tués, un soldat français a été blessé mais ses jours ne sont pas en danger", a affirmé un responsable de l'opération Serval lancée par Paris il y a un an.

Cette information a été confirmée par une source militaire malienne.

"Les Français ont fait du bon boulot parce que les jihadistes venus notamment de la Libye se réorganisaient pour occuper le terrain et s'installer durablement", a affirmé la source malienne.

Selon les deux sources, du matériel militaire et des téléphones appartenant aux jihadistes ont été saisis lors de cette opération, entamée dans la nuit de mercredi à jeudi et qui s'est achevée vendredi.

De source militaire malienne, cette opération de "contre-terrorisme" s'est déroulée à une centaine de kilomètres au nord de Tombouctou.

Elle avait été annoncée jeudi par le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian.

L'opération française Serval qui a débuté en janvier dans le nord du Mali pour chasser les jihadistes, et qui est toujours en cours, les a beaucoup affaiblis mais les islamistes y mènent encore des attaques meurtrières.

sd/mrb/cs/jlb

PLUS:hp