NOUVELLES

Lourd-légers: pour ses 50 ans, Hopkins espère avoir unifié la catégorie

24/01/2014 03:18 EST | Actualisé 26/03/2014 05:12 EDT

L'heure de la retraite n'a toujours pas sonné pour Bernard Hopkins, tenant du titre IBF des lourd-légers et doyen des champions de boxe, qui, à 49 ans, se donne un an pour unifier la catégorie, a-t-il confié à l'AFP.

"Entendons-nous pour faire quelque chose de vraiment historique. Pour ma place dans l'histoire de la boxe, ce serait bien que je sois le champion incontesté de la catégorie à 50 ans", a-t-il expliqué.

"On pourrait organiser un grand tournoi. Ce n'est pas comme si je n'avais rien à amener à la table des négociations, nous voulons tous gagner le plus d'argent possible mais nous voulons tous aussi être +LE+ champion, c'est le moment parfait pour moi", a poursuivi celui qui est surnommé "L'Exécuteur".

Hopkins, plus vieux détenteur d'un titre mondial dans l'histoire de la boxe, aimerait affronter le tenant du titre WBA, le Kazakh Beibut Shumenov, en mars ou avril.

Parallèlement, il souhaiterait que le tenant du titre WBC, le Canadien d'origine haïtienne Adonis Stevenson, défie le Russe Sergey Kovalev, champion WBO de la catégorie.

Si tout se déroule comme il l'espère, Hopkins se voit défier Stevenson avant janvier 2015, date de son 50e anniversaire.

"Stevenson est l'homme à battre", a-t-il souligné en référence au Canadien qui a enregistré 23 victoires, dont 20 avant la limite, pour une seule défaite.

Hopkins a disputé son dernier combat en octobre 2013, défendant avec succès son titre IBF face à l'Allemand Karo Murat, de 18 ans son cadet, qu'il a battu aux points (119-108, 119-108, 117-110).

A son palmarès, Hopkins, professionnel depuis 1988, compte 54 victoires (32 avant la limite), 6 défaites et 2 nuls.

Il détient le record d'ancienneté depuis mai 2011, date à laquelle il avait pris la ceinture WBC des mi-lourds au Canadien Jean Pascal, à l'âge de 46 ans et 126 jours, dépassant ainsi le légendaire George Foreman, encore champion du monde à 45 ans.

Il avait ensuite perdu ce titre WBC mais s'était emparé en mars du titre IBF des lourd-légers face à son compatriote Tavoris Cloud, 31 ans.

En 2001, Hopkins avait unifié la catégorie des moyens en battant au Madison Square Garden de New York le Cubain Felix Trinidad qui était alors invaincu.

"J'adorerais être à nouveau dans la même position qu'en 2001, c'est incroyable d'être à 49 ans, bientôt 50 ans, encore au niveau, non ? C'est ce qu'on peut faire quand on a foi en soi", a-t-il conclu.

js/jr/fbx

PLUS:hp