POLITIQUE

Laval :Jacques Chouinard plaide coupable à des infractions à la loi électorale

24/01/2014 06:00 EST | Actualisé 26/03/2014 05:12 EDT
shutterstock
istanbul turkey sept 12 ...

Jacques Chouinard, un ancien collaborateur du chef du parti Action Laval, Jean-Claude Gobé, a plaidé coupable à plusieurs chefs d'accusation pour des infractions à la loi électorale commises lors des élections fédérales de 2006.

M. Chouinard, qui était l'agent officiel de M. Gobé lorsque ce dernier était candidat pour le Parti libéral du Canada dans la circonscription d'Alfred-Pellan, à Laval, avait été accusé en août dernier. Il a plaidé coupable le 16 janvier à sept chefs d'accusation et a reçu une amende de 3050 $.

Rien n'est reproché à M. Gobé, qui a depuis tenté sa chance pour devenir maire de Laval, mais a été défait en novembre dernier. Le politicien a aussi été député libéral provincial.

Mais M. Chouinard, qui était son agent officiel lors de cette élection fédérale qui a mené le Parti conservateur au pouvoir, avait été accusé de diverses infractions en vertu de la loi électorale du Canada, notamment en lien avec sa gestion du compte bancaire de campagne et la remise de déclarations incomplètes au Directeur général des élections.

Il lui était notamment reproché d'avoir omis d'ouvrir un compte bancaire unique pour les besoins exclusifs de la campagne électorale, de ne pas avoir produit un état de clôture du compte et d'avoir omis de payer des créances relatives à des dépenses visant à faire élire M. Gobé.

Robert Carrier, le candidat du Bloc québécois, avait remporté l'élection en 2006 avec une bonne marge et alors conservé sa circonscription. Avec près de 80 000 $ de dépenses électorales déclarées, M. Gobé avait toutefois déboursé près du double de celles du candidat victorieux, selon les données d'Élections Canada.