DIVERTISSEMENT

Frimas: la culture française fera les yeux doux aux Québécois en 2014

24/01/2014 09:32 EST | Actualisé 24/01/2014 09:32 EST
Julien Hekimian via Getty Images
PARIS, FRANCE - DECEMBER 08: Thomas Fersen performs on stage during the 50th anniversary celebration of french radio France Inter at La Gaite Lyrique on December 8, 2013 in Paris, France. (Photo by Julien Hekimian/Getty Images)

Tout au long de l’année 2014, la culture française soufflera sur le Québec, avec la présentation d’une multitude d’artistes, d’œuvres et de spectacles soutenus par l’Institut Français et le Consulat général de France à Québec. Les activités de Frimas sont lancées à la Société des arts technologiques de Montréal (SAT) ce vendredi 24 janvier en soirée.

Les deux institutions et leurs multiples partenaires ont concocté un programme pluridisciplinaire visant à présenter ce qui se fait de plus audacieux du côté de la création contemporaine française : spectacles vivants, musiques actuelles, arts numériques et visuels, littérature sous toutes ses formes.

Voici quelques-uns des nombreux artistes qui tenteront de séduire les Québécois : Agoria, AKRylonumerik, Arthur H, Valérie Belin, Karim Borjas, Laetitia Bourget, Sophie Cardin, Anne-James Chaton, Olivier Ciappa, Compagnie Adrien M/Claire B, Compagnie Les Chiens de Navarre, Crackboy, dOP, Diphtong Cie /Hubert Colas, Olivier Dubois, Ez3kiel, Fauve, Thomas Ferrand, Frédérick Ferrer, Thomas Fersen, French fries, Jan Garet, Fabien Giraud et Raphaël Siboni, Halory Goerger et Antoine Defoort, Dominique Gonzalez-Foerster, Hehe, Grand Magasin, Herman Kolgen et David Letellier, Gérald Kurdian, Katia et Marielle Labèque, Bastien Lallemant, Thomas Lebrun, Sébastien Léger, Manaré, Imad Mansour, Les Mercenaires de l'Ambiance, Mathilde Monnier et La Ribot, Moriarty, Nôze, Adrian Paci, Laurent Pernot, Nathalie Quintane, Etienne Rey, Sety, Sonic Crew, Loïc Touzé, Winter Family.

Sylviane Tarsot-Gillery, directrice générale déléguée de l’Institut français, souhaite que le Frimas rencontre un vaste public au cours de l’année. «Le dialogue de qualité initié avec les partenaires de la scène artistique québécoise pourrait ainsi devenir un modèle inspirant des interlocuteurs sensibles à notre culture partagée», a-t-elle affirmé dans un communiqué.

Parmi les partenaires locaux, notons l’Agora de la danse, le Centre Phi, Elektra, le Festival international de jazz de Montréal, les Francofolies de Montréal, Igloofest, FTA, Montréal complètement Cirque, Osheaga, TNM et le Musée des Beaux-Arts de Montréal.