NOUVELLES

Farteur d'Alex Harvey : Simon Boisvert s'envole pour Sotchi

24/01/2014 01:00 EST | Actualisé 25/03/2014 05:12 EDT

Simon Boisvert est heureux de s'envoler bientôt pour la Russie où il se joindra à l'équipe de ski de fond canadienne à Sotchi. Voisin d'enfance d'Alex Harvey, le jeune homme de 21 ans agira comme préparateur de skis.

Simon Boisvert a pratiqué le ski de fond pendant 12 ans avant de s'intéresser de plus près, il y a un an, au fartage. Le ski de fond est un sport qui exige une forme physique impeccable, mais aussi une préparation minutieuse des skis.

« Ils m'ont fait venir et ils m'ont dit que j'allais aux Olympiques! C'est sûr, c'est l'fun. Dès la première année, je ne m'attendais pas à ça. Moi je m'étais dit, je vais faire les coupes du monde et l'on verra dans quatre ans », dit-il.

Le jeune âge de Simon Boisvert a plutôt été perçu comme un avantage comme l'explique Louis Bouchard, l'entraîneur de l'équipe nationale de ski de fond.

« Ce n'est pas un métier facile quand tu as une famille et des jeunes enfants tout ça. Alors Simon, c'est un jeune farteur qui est en formation, qui est passionné et qui veut faire ça à long terme alors c'est comme ça qu'on l'a recruté », affirme-t-il.

Le rôle de Simon Boisvert au sein de l'équipe olympique canadienne de ski de fond à Sotchi est bien défini. « Je vais tester les bases, après ça je vais tester les poudres, puis les liquides pour avoir les skis les plus rapides possible », dit-il.

Chaque paire de skis est préparée par sept farteurs. Une fois leur travail accompli, les athlètes les essaient, par la suite des ajustements sont apportés afin de maximiser les performances des athlètes.

Les quatre podiums d'Alex Harvey en un mois sur le circuit de la Coupe du monde laissent croire que ses skis seront entre bonnes mains à Sotchi.

PLUS:rc