NOUVELLES

Des poids lourds du commerce mondial veulent libéraliser les biens "verts"

24/01/2014 02:21 EST | Actualisé 26/03/2014 05:12 EDT

Des poids lourds du commerce mondial dont l'Union européenne, les Etats-Unis, la Chine, le Japon ont décidé de négocier dans le cadre de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) une libéralisation des échanges de marchandises dites "vertes", ont annoncé l'UE et les Etats-Unis.

Il s'agit de biens jugés utiles pour permettre un développement durable dans les domaines de la gestion des déchets ou des énergies renouvelables.

Ces négociations vont se dérouler à partir d'une base de travail de 54 biens élaborée par les pays de la coopération pour l'Asie-Pacifique (Apec), qui a commencé à négocier de son côté.

Les pays qui ont scellé cet accord en marge du forum économique mondial de Davos sont l'Australie, le Canada, le Costa Rica, Taiwan, l'Union européenne, la Chine (et Hong Kong), le Japon, la Corée, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, la Suisse, Singapour et les Etats-Unis.

arp/fz/jeb

PLUS:hp