NOUVELLES

Colombie: les Farc condamnent un attentat commis par leurs guérilleros

24/01/2014 09:39 EST | Actualisé 26/03/2014 05:12 EDT

La direction des Farc a condamné un attentat à la bombe perpétré la semaine passée par ses propres guérilleros en Colombie, au motif qu'il avait causé la mort d'un civil, dans un message publié vendredi sur son site internet.

Le haut-commandement des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) exprime son "rejet et sa condamnation pour ce type d'actes", affichant pour la première fois un désaccord avec une partie de ses combattants.

Le 16 janvier dernier, l'explosion d'un véhicule piégé en pleine rue devant le commissariat de de Pradera, une localité du département du valle del Cauca (ouest) avait tué un civil et blessé plus d'une vingtaine de personnes.

"Les responsables n'ont jamais eu l'intention de causer un quelconque dommage à la population civile non combattante, mais cela ne leur enlève pas leur responsabilité de n'avoir pas prévu les effets sur elle" de cet acte, a précisé le message de la rébellion.

Les Farc, qui mènent depuis plus d'un an des négociations de paix avec le gouvernement du président Juan Manuel Santos, assurent en outre qu'elles appliqueront les "corrections disciplinaires qui conviennent".

Les affrontements entre les autorités colombiennes et la première guérilla du pays se poursuivent malgré l'ouverture des pourparlers qui se déroulent en plusieurs phases à Cuba. Ces négociations visent à résoudre le plus vieux conflit d'Amérique latine, qui a fait plusieurs centaines de milliers de victimes.

Alors que les Farc ont observé une trêve d'un mois, qui s'est achevée le 15 janvier, le président Santos exclut tout cessez-le-feu, avant de parvenir à un accord final, dans le but de maintenir la pression militaire sur la rébellion.

Fondées en 1964, les Farc, issues d'une insurrection paysanne, comptent encore selon les autorités entre 7.000 et 8.000 combattants, essentiellement repliés dans les régions rurales de la Colombie.

an/pz/bir/abk

PLUS:hp