NOUVELLES

Cessez-le-feu au Soudan du Sud: les rebelles disent être attaqués, l'armée nie

24/01/2014 05:31 EST | Actualisé 26/03/2014 05:12 EDT

Les rebelles sud-soudanais ont a affirmé vendredi, au lendemain de la signature d'un cessez-le-feu, avoir été attaqué par les forces gouvernementales qu'ils affrontent depuis mi-décembre, mais l'armée a démenti.

"Les forces de Salva Kiir (le président sud-soudanais) attaquent actuellement nos positions dans l'Etat pétrolier d'Unité", a affirmé Lul Ruai Kuang, porte-parole des forces fidèles à son rival, l'ex vice-président Riek Machar. Le porte-parole de l'armée, Philip Aguer, a démenti, indiquant n'avoir aucune information sur des combats vendredi.

bur-pjm-ayv/aud/jlb

PLUS:hp