NOUVELLES

Berlin convoque l'ambassadeur d'Ukraine pour dénoncer les violences

24/01/2014 06:08 EST | Actualisé 26/03/2014 05:12 EDT

L'ambassadeur d'Ukraine à Berlin est "convoqué vendredi après-midi" au ministère allemand des Affaires étrangères qui dénonce la répression contre les manifestants à Kiev, a annoncé un porte-parole du ministère, Martin Schaefer.

"Le but de cet entretien est de lui signifier clairement la position du gouvernement allemand contre l'usage de la violence" et d'inciter à un "examen du paquet de lois contre les droits des citoyens" adopté la semaine dernière à Kiev, a ajouté M. Schaefer.

"Nous partons du principe que l'ambassadeur transmettra notre message immédiatement au gouvernement ukrainien".

Le ministère français des Affaires étrangères avait annoncé plus tôt qu'il convoquait l'ambassadeur d'Ukraine à Paris pour le même motif.

Le chef de la diplomatie allemande, Frank-Walter Steinmeier, a également téléphoné vendredi matin à son homologue ukrainien, Leonid Kojara, a précisé M. Schaefer.

Dans cet entretien, M. Steinmeier "a exhorté à ce que l'on cesse les brutalités contre les manifestants pacifiques", toujours selon le porte-parole.

"Nous espérons que (...) le gouvernement et l'opposition ont compris que la violence n'est pas la solution et que toute nouvelle escalade, avec de nouveaux blessés et des morts, n'apporterait rien de bon à l'Ukraine", a dit M. Schaefer.

"Nous soutenons les efforts de l'Union européenne pour susciter le dialogue à Kiev", a-t-il ajouté.

Il a rappelé que le commissaire européen chargé de la politique de voisinage, Stefan Füle, se rendait vendredi et samedi à Kiev et que la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, devait se rendre la semaine prochaine à Kiev pour rencontrer le président ukrainien Viktor Ianoukovitch.

clp/aro/jh

PLUS:hp