NOUVELLES

Ballon d'Or - Platini: Ribéry ne va "pas baisser les bras"

24/01/2014 10:00 EST | Actualisé 26/03/2014 05:12 EDT

Franck Ribéry ne va "pas baisser les bras" et "il va être encore meilleur" après avoir raté le Ballon d'Or, a estimé vendredi le président de l'UEFA Michel Platini.

"Je pense que ce n'est pas dans la mentalité de Franck Ribéry de baisser les bras, je pense qu'il va être encore meilleur, parce qu'il va vouloir l'avoir (le Ballon d'Or, ndlr), a expliqué devant la presse l'ancien capitaine des Bleus. Donc c'est bien pour son club et c'est peut-être bien pour l'équipe de France".

Platini, triple Ballon d'Or, a de nouveau déploré que le palmarès d'un joueur ne pèse pas davantage pour l'obtention du trophée.

"J'ai exprimé un peu de doutes (le soir de la remise du prix le 13 janvier), comme je l'avais fait en 2010 quand Lionel Messi avait gagné le Ballon d'Or alors que je pensais que cela aurait dû revenir, en fonction des critères qui sont les miens, à un Espagnol parce que les Espagnols avaient gagné la Coupe du monde", a-t-il précisé.

Et de rappeler que "Cannavaro, avec l'Italie, avait gagné en 2006 le Mondial" et dans la foulée le Ballon d'Or.

"Moi, j'ai (suivi) le Ballon d'or pendant 50 ans, aux grandes heures d'Eusebio, de Di Stefano, de Beckenbauer, de Cruyff. On s'apercevait à l'époque que les joueurs comme Paolo Rossi, qui a été Ballon d'Or en 1982, l'ont été parce qu'ils avaient fait une belle saison", a ainsi confié l'ancienne star de la Juventus.

"Cristiano Ronaldo est un très, très, très grand Ballon d'Or, formidable. Lionel Messi aurait fait aussi un formidable Ballon d'or. Mais comme Franck avait gagné cinq sur cinq...".

Ribéry a gagné en 2013 avec le Bayern Munich la Bundesliga, la Coupe d'Allemagne, la Ligue des champions, la SuperCoupe d'Europe et le Mondial des clubs.

Depuis 2010, le prix inventé par France Football a fusionné avec un trophée de la Fifa, et le vote du Ballon d'Or, réservé jadis à la presse, revient désormais aux capitaines des sélections, sélectionneurs et journalistes, à parts égales.

"D'ailleurs France Football a bien spécifié que si les journalistes avaient été les seuls à voter, c'est Franck Ribéry qui l'aurait eu", a glissé Platini.

Ribéry avait été élu en août joueur UEFA de la saison.

stp/pgr/gv

PLUS:hp