NOUVELLES

Wawrinka atteint la finale d'un tournoi majeur pour la première fois

23/01/2014 09:50 EST | Actualisé 25/03/2014 05:12 EDT

MELBOURNE, Australie - Stanislas Wawrinka a poursuivi sur sa lancée de la victoire-surprise qu'il a signée face au quadruple champion Novak Djokovic en atteignant la finale d'un premier tournoi du grand chelem, jeudi. Le Suisse a vaincu Tomas Berdych en quatre manches 6-3, 7-6 (1), 6-7 (3), 7-6 (4) en demi-finale des Internationaux d'Australie.

Après avoir mis fin d'étincelante façon à une séquence de 14 défaites contre Djokovic, Wawrinka a enchaîné avec une performance dominante face à Berdych, finaliste du tournoi de Wimbledon en 2010.

«Je ne sais pas quoi dire. Je suis sans mot, a-t-il déclaré. Je ne m'attendais pas d'accéder à la finale d'un tournoi majeur. C'est ce soir que ça arrive.»

La huitième tête de série du tournoi affrontera le vainqueur de l'autre demi-finale, opposant vendredi Rafael Nadal à Roger Federer.

Peu importe d'identité de son adversaire, Wawrinka campera le rôle de négligé en finale. Il n'a jamais vaincu Nadal en 12 duels et il n'a signé qu'une victoire en 14 matchs face à son compatriote suisse Federer.

«J'ai confiance en mon niveau de jeu. Je sais que je joue mon meilleur tennis actuellement.»

Wawrinka évolue dans l'ombre de Federer en Suisse, mais il a pris du pic depuis la défaite crève-coeur qu'il a subie face à Djokovic à Melbourne, l'an dernier.

En avril, il a engagé un nouvel entraîneur — Magnus Norman, un Suédois qui a déjà occupé le deuxième rang mondial. Depuis ce temps, Wawrinka s'est hissé jusqu'au huitième rang mondial et il a pris part à une première demi-finale d'un tournoi du grand chelem, aux Internationaux des États-Unis.

Le joueur âgé de 28 ans a maintenant franchi une autre étape dans un tournoi majeur, où il pourrait affronter son bon ami et parfois coéquipier de double, Federer.

Wawrinka a pris l'initiative tôt dans le duel contre Berdych, réussissant le seul bris de service du match. Berdych, septième tête de série, a paru nerveux d'entrée de jeu, en étant imprécis de son coup droit.

Par après, chacun a tenu son bout jusqu'à ce que le Tchèque commettent deux double-fautes dans le bris d'égalité de la troisième manche, incluant sur une balle de manche, et une autre fois dans le bris du quatrième set.

Au final, les joueurs ont fait à peu près jeu égal — Wawrinka a remporté 143 points au total et Berdych 142. Tous deux ont totalisé 49 erreurs non provoquées. Le Suisse a été un peu plus efficace au service, n'ayant à sauver qu'un point de bris.

«C'est très difficile de dire ce qui a fait la différence, a commenté Berdych. Nous avons tous les deux bien joué. Ça donné un bon match.»

Cibulkova, également

Chez les femmes également, on retrouvera une joueuse qui en sera à sa première finale d'un tournoi majeur. La Slovaque Dominika Cibulkova a facilement eu raison d'Agnieszka Radwanska 6-1, 6-2 en demi-finale, jeudi.

Cibulkova va se présenter en finale fraîche comme une rose ou presque, n'ayant livré qu'un seul match de trois sets. En demi-finale, elle n'a eu besoin que de 70 minutes pour liquider Radwanska.

«Vu sous cet angle, c'est positif pour moi. Je n'ai pas passé beaucoup de temps sur le terrain», a corroboré Cibulkova, tombeuse de la troisième tête de série, Maria Sharapova, au quatrième tour.

Malgré cela, la Chinoise Li Na, quatrième tête de série, sera la favorite pour l'emporter. Li a mis fin au beau parcours de la Québécoise Eugenie Bouchard, en l'emportant 6-2, 6-4 en 76 minutes.

Li, championne des Internationaux de France en 2011, a écarté de son chemin la favorite américaine Serena Williams. Au troisième tour, elle a sauvé une balle de match contre Lucie Safarova.

«J'ai eu le sentiment après ce match que j'obtenais une deuxième vie dans le tournoi», a-t-elle admis.

PLUS:pc