Une pinte de stout de la micro West Shefford accompagnée d'un pogo maison fait d'une saucisse au bacon et aux crottes de fromage – c'est la définition de comfort food pour Jeff Stinco, propriétaire du tout nouveau Rufus Rockhead.

"Le Rufus, c'est un peu abrasif, c'est plein d'énergie", affirme le guitariste de la formation pop-punk Simple Plan, assis au bar, pinte de bière à la main. C'est que l'endroit est un peu difficile à définir: combinant un bar, une cuisine et une section lounge où la musique prend le dessus, il s'agit plutôt d'une "destination 5 à 7". Dans les mots du proprio, "les gens finissent de travailler, veulent s'assoir, prendre un verre, et à un moment donné ils ont faim et veulent rester et manger, dit-il. Quand l'atmosphère est là, ils veulent aussi y faire la fête."

Rufus Rockhead, c'est aussi feu le propriétaire de Rockhead's Paradise, établissement mythique qui offrait une ambiance légendaire. Et c'est sur l'ambiance que mise M. Stinco pour faire décoller sa Xième aventure dans le monde de la restauration. "Quand on va dans un bar, on ne se le cachera pas: il y a beau avoir une liste de 200 cocktails... on prend toujours ce qu'on connait. Donc on choisit un endroit pour y retrouver des gens qui nous ressemblent. Je voulais rassembler des gens qui ont une certaine sensibilité esthétique. Un certain souci de se retrouver dans un endroit qui leur ressemble."
Certains murs ont une brique exposée; d'autres sont d'un gris pâle; une palette de gris et de blanc, plusieurs miroirs; des jeux de lumières qui reflètent dans tous les sens et des bougies; une musique electro-lounge qui est appelée à changer aux humeurs des DJs qui y passent; une légère odeur de champignons sautés dans le beurre qui flotte en permanence et qui met l'eau à la bouche: le Rufus Rockhead a du cachet.

Des gens de talent
Le Rufus, c'est un peu l'amalgame de l'empire Stinco: plusieurs employés du Mangiafoco, dont il est propriétaire, ont collaboré à sa création. Et la microbrasserie West Shefford, aussi signée Stinco, ont quelques bières dans les fûts du bar. M. Stinco a également le restaurant Shinji, qui y est adjacent.

Il ne s'agit pas d'un endroit où un thème – musique rock ou électro, bouffe américaine ou montréalaise – prévaut. Il s'agit plutôt d'un endroit où des gens de talent peuvent s'exprimer. "On a volé le sous-chef du Mangiafoco pour faire le menu; [...] c'est la sommelière du Mangiafoco qui fait la carte du Rufus; nos DJs sont gens qui ont une bonne réputation... je veux travailler avec des gens d'envergure", martèle Jeff Stinco. " Je veux que le lieu dicte l'esthétique."

Des produits, aussi
Tous sont familiers avec le principe d'aller commander un cocktail au bar. Cependant au Rufus Rockhead, il faut aussi aller commander son repas, directement au chef. Tout comme un barman, derrière son bar avec ses bouteilles à portée de main, le chef du Rufus est derrière son bar où se trouvent des plaques à induction, des ustensiles et des frigos surbaissés. On y commande à l'aide d'un petit crayon à mine (comme au mini-putt!) et d'une checklist.

Le gravlax, traité sur place, est servi avec des grains de pomme-grenade sur une salade de jeunes pousses dans un casseau de styromousse. La polenta crémeuse est cachée dans le fond d'un bol de carton et couverte de champignons sautés et nappés d'un fond de veau. Un plat de fleurettes de chou-fleur rôti gît dans une sauce sucrée à l'ail. Et le pogo, barbouillé de moutarde au whisky, cache une saucisse maison faite de crottes de fromage, de porc et de thym.

Pour Jeff Stinco, c'est un menu unique qui a une ligne directrice: "C'est de la bouffe réconfortante, des choses que les gens peuvent manger simplement; l'élément takeout est présent dans l'esthétique de la bouffe, mais il y a évidemment du métier derrière."

Le Rufus Rockhead est ouvert du lundi au samedi jusqu'à 3 heures.

1726 Notre-Dame Ouest
Montreal, Qc
H3J 1M3

Loading Slideshow...
  • C'est à l'aide d'une checklist qu'on commande sa bouffe

  • Le gravlax dans son casseau

  • Le chou-fleur dans son bol de carton

  • Le pogo et sa moutarde au whisky

  • Le bar, à l'heure de l'ouverture

  • Jeff Stinco, juste avant l'heure d'ouvrir, au Rufus Rockhead

  • L'ardoise du chef