NOUVELLES

Régime de pensions du Canada: l'ex-premier ministre Paul Martin est pessimiste

23/01/2014 08:50 EST | Actualisé 25/03/2014 05:12 EDT

TORONTO - L'ancien premier ministre Paul Martin s'attend à ce que le Régime de pensions du Canada (RPC) ne soit pas capable dans l'avenir de remplir ses promesses pour les Canadiens de la classe moyenne.

C'est l'une des raisons pour lesquelles M.Martin appuie le projet de la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, de créer un régime provincial de pension dans lequel les employeurs et leurs employés verseraient des contributions.

L'ancien leader du Parti libéral (PLC), qui a dirigé le gouvernement du Canada de décembre 2003 à février 2006, croit que l'Ontario est tout à fait justifiée de vouloir établir son propre régime de pensions.

Paul Martin rappelle que les prévisions gouvernementales font état d'une baisse future des cotisations à l'assurance-emploi. Les Canadiens pourraient donc en profiter pour contribuer à un régime de pensions sans affecter leur pouvoir d'achat.

Cependant, des représentants du monde des affaires, de même que l'actuel gouvernement du Canada, soutiennent que l'économie ne peut présentement tolérer d'augmentation de cotisations à la pension.

La première ministre Wynne a annoncé que Paul Martin aiderait son gouvernement à développer une solution.

PLUS:pc