NOUVELLES

Netanyahu appelle l'Europe à "l'impartialité"

23/01/2014 01:00 EST | Actualisé 25/03/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a réitéré jeudi à Davos les mises en garde à l'Europe contre une "position partiale" en faveur des Palestiniens, devant le Forum économique de Davos.

"Si l'Europe est perçue comme partiale et comme exerçant des pressions injustes sur Israël, cela durcit la position des Palestiniens et du coup celle d'Israël", a déclaré M. Netanyahu. "Je pense que si l'Europe maintient son impartialité et une position équilibrée, elle contribuera beaucoup" au processus de paix, a-t-il estimé.

Après la publication le 10 janvier par Israël d'appels d'offres pour la construction de plus de 1.800 logements dans des colonies de Cisjordanie et de Jerusalem-Est, les ambassadeurs israéliens en Grande-Bretagne, en France, en Italie et en Espagne avaient été convoqués aux ministères des Affaires étrangères de ces pays, en signe de protestation.

La France avait "condamné" cette annonce par Israël, une position constamment réaffirmée par Paris à chaque nouvelle annonce d'expansion des colonies israéliennes.

En réaction, Israël avait convoqué plusieurs ambassadeurs européens, accusant l'Union européenne d'adopter une position "partiale". Benjamin Netanyahu avait dénoncé "l'hypocrisie" de l'Europe.

La construction de nouveaux logements dans les colonies est "non seulement illégale, c'est aussi un obstacle à la paix", avait rappelé pour sa part le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

ric-cr/fz/gg

PLUS:hp