NOUVELLES

Mondial-2014 - Curitiba attendu pour "fin avril début mai" (Valcke)

23/01/2014 01:06 EST | Actualisé 25/03/2014 05:12 EDT

Le secrétaire général de la Fifa Jérôme Valcke a dit espérer la livraison du stade de Curitiba en vue du Mondial (12 juin-13 juillet) pour "fin avril début mai, ce qui est très tard", jeudi en conférence de presse à Rio de Janeiro.

"A la date du 18 février (début du séminaire des équipes qualifiées), il sera impossible de dire quand le stade sera exactement prêt, a-t-il déclaré au stade Maracana. Nous travaillons sur une livraison fin avril début mai, ce qui est très tard. Nous avons besoin d'un contrôle quotidien."

"Il y a beaucoup de choses qui font la différence entre un stade normal et un stade de Coupe du monde, en ce qui concerne les médias, l'accueil, les zones commerciales etc., a-t-il ajouté. La présidente Dilma Rousseff a dit qu'elle attendait que toutes les parties impliquées parlent d'une seule voix et travaillent ensemble, et c'est aussi pourquoi Curitiba est encore une ville hôte. Ce serait un grand défi de déplacer les quatre matches prévus à Curitiba."

Mardi, M. Valcke avait lancé une sévère mise en garde à cette ville du sud du pays après son inspection du stade, qui ne comporte ni toit ni pelouse et dont les travaux présentent les retards les plus importants en vue du Mondial-2014 (12 juin-13 juillet).

"Nous avons établi qu'en maintenant le même rythme des travaux, la qualité ne serait pas au rendez-vous pour la Coupe du monde, a souligné le secrétaire exécutif du ministère des Sports, Luis Fernandes. Des mesures additionnelles devaient être prises. Nous avons donc établi une feuille de route pour renverser la tendance et faire en sorte que Curitiba accueille la Coupe du monde, avec trois points: un, recomposition de la gestion avec inclusion de personnes d'expérience dans les travaux, deux, intensification du rythme des travaux, trois, soutien financier".

M. Fernandes n'a pu évaluer les frais supplémentaires. "Le stade a coûté 265 millions de reais aujourd'hui (110 millions de dollars, 81 millions d'euros, ndlr), il y aura une augmentation du coût avec ces mesures additionnelles, a-t-il précisé. Il y aura un audit externe pour examiner les contrats des travaux déjà effectués et ceux à venir, donc il n'y a pas encore de prévision".

ybl/gv

PLUS:hp