DIVERTISSEMENT
23/01/2014 04:05 EST | Actualisé 23/01/2014 04:05 EST

Marie-Josée Lord ravive de vieux souvenirs dans «Porgy & Bess» à l'Opéra de Montréal (ENTREVUE)

Yves Renaud

Un peu plus de 80 ans après le début de la création de Porgy & Bess, le célèbre opéra de Gershwin fera courir les foules à l’Opéra de Montréal. Aux côtés de la Canadienne Measha Brueggergosman (Bess) et de l’Américain Kenneth Overton (Porgy), la Québécoise Marie-Josée Lord mêlera les couleurs de l’opéra, du jazz et du blues en tenant le rôle de Serena.

Quelques années avant de faire sa marque en jouant Liù dans Turandot à l’Opéra de Québec, Mimi dans La Bohème à l’Opéra de Montréal et Marie-Jeanne dans Starmania en version opératique, la chanteuse jetait son dévolu sur My man’s gone now, l’un des premiers airs à faire sa place dans son répertoire, au début de la vingtaine.

Son attachement pour la chanson est si grand qu’elle a préféré jouer Serena, qui l’interprète dans Porgy & Bess, plutôt que d’accepter le premier rôle féminin de la production qu’on lui offrait. «C’est un choix personnel et musical. Pour moi, il n’y a pas de seconds rôles. Si tu habites ton personnage et que tu l’aimes, il va avoir autant de prestance que le rôle principal. Measha incarne merveilleusement bien Bess, et le rôle de Serena me va parfaitement. C’est un plaisir pour moi de chanter chaque soir My man’s gone now en lui apportant ma couleur. Mon interprétation est différente de celles offertes par Nina Simone et Ella Fitzgerald, mais je suis fière de faire partie de cette lignée-là.»

porgy et bess

Dans cette histoire d’amour et de mort campée dans une petite municipalité de la Caroline du Sud, où l’infirme Porgy tente de sauver Bess de son ancien amant, le caïd Crown, Marie-Josée Lord incarne la leader du clan. «C’est elle qui tient la communauté dans le droit chemin et dans l’espérance. Lors des moments de tragédies ou de maladie, tout le monde va chez elle. Les gens ont foi en elle, et elle a une grande foi en Dieu, à qui elle fait appel pour calmer les gens.»

La communauté sera ici représentée par les voix et les visages du Montréal Jubilation Gospel Choir. «Le chœur est témoin de tout ce qui se passe. Il commente pendant les réjouissances et les scènes à caractère bon enfant, avec des airs gospel très joyeux, et durant les passages plus tristes, comme les funérailles. La chorale est le cœur et le pouls émotionnel de l’opéra.»

Véritable succès public, Porgy & Bess affiche complet pour les quatre représentations initialement prévues, ainsi que pour la supplémentaire ajoutée à l’Opéra de Montréal. Une popularité qui s’explique par la grande accessibilité des airs du compositeur, selon la chanteuse.

«Tout le monde connait Gershwin. Les gens reconnaissent facilement Summertime, qui est l’un des airs les plus chantés de toutes les sphères musicales, et qui a été repris à toutes les sauces : jazz, pop, blues, classique, reggae. Quand le public possède une base de connaissances sur une œuvre, ça le motive à se déplacer pour voir la production. Un peu comme Carmen ou La Traviata, qui vont toujours afficher complet, peu importe le moment de la saison où ils sont présentés.»

Après les représentations de Porgy & Bess, Marie-Josée Lord compte bien poursuivre les différents projets de sa carrière solo. «En 2013, j’ai pris une pause, car j’étais très fatiguée. Je roulais avec 100-150 concerts par année depuis 2009. En 2012, j’ai créé l’album et le spectacle Yo Soy Maria, et ça m’a pris beaucoup d’énergie. J’ai continué d’offrir des spectacles l’année dernière, mais avec plus de repos. J’ai refusé d’entrer en création, car je me sentais saturée. En 2014, je vais commencer à penser à mon prochain album. Les idées brassent encore trop dans ma tête pour que ma boussole s’arrête dans une direction musicale en particulier, mais je vais beaucoup y réfléchir. J’aimerais le sortir pour 2015 ou un peu plus tard, sans me mettre de pression.»

Porgy & Bess sera présenté à l’Opéra de Montréal du 25 janvier au 3 février 2014. Pour plus d’informations, visitez le http://www.operademontreal.com/fr/programmation/saison-2013-2014/porgy-and-bess

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST QUÉBEC

Cinéma: les films qu'il ne faudra pas rater en 2014

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?