NOUVELLES

Les Bourses nord-américaines chutent avec les perspectives économiques chinoises

23/01/2014 04:36 EST | Actualisé 25/03/2014 05:12 EDT

TORONTO - Les marchés boursiers nord-américains ont cédé du terrain jeudi, victimes de la pression que semble connaître le secteur manufacturier chinois.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a échappé 55,23 points pour clôturer à 13 932,97 points, la quasi-totalité de ses secteurs ayant perdu des plumes.

Les déclins ont été plus prononcés sur Wall Street, où la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a reculé à un creux de cinq semaines, lâchant 175,99 points à 16 197,35 points.

L'indice élargi S&P 500 a rendu 16,40 points à 1828,46 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a perdu 24,13 points à 4218,87 points.

Le dollar canadien a pour sa part clôturé tout juste au-dessus du cap des 90 cents US, après avoir reculé sous ce seuil plus tôt dans la journée pour la première fois depuis la mi-2009. Le huard a ainsi perdu jeudi 0,09 cent US à 90,10 cents US.

Une lecture préliminaire de l'indice HSBC des gestionnaires en approvisionnements de la Chine a reculé en janvier à 49,6 points, son plus faible niveau depuis juillet. Les chiffres sous la barre des 50 points témoignent d'une contraction de l'activité.

Le cours du pétrole brut a gagné 59 cents US à 97,32 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York, son plus haut niveau depuis le début de l'année. Le secteur torontois de l'énergie a pour sa part légèrement reculé de 0,01 pour cent.

Le prix du lingot d'or a pour sa part grimpé de 23,70 $ US à 1262,30 $ US l'once, ce qui a contribué à un gain du secteur aurifère du parquet torontois.

L'action de Barrick Gold (TSX:ABX) a gagné près de trois pour cent à 21,43 $, tandis que celle des Mines Agnico Eagle (TSX:AEM) a avancé de 7,2 pour cent à 33,91 $.

Le prix du cuivre a laissé 5 cents US à 3,29 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York.

Les Industries Dorel (TSX:DII.B) ont annoncé jeudi la fermeture d'installations d'assemblage et d'essais en Pennsylvanie et le déménagement d'une filiale de recherche et de développement au Connecticut dans le cadre d'un plan de réduction de coûts pour ses actifs de produits récréatifs, qui fabriquent des bicyclettes. Le plan de restructuration affectera une centaine d'employés dans le monde. L'action de Dorel a reculé jeudi de 6 cents à 41,15 $.

L'action du producteur fromager Saputo (TSX:SAP) a pris 7 cents à 52,76 $ après que sa rivale dans la lutte pour l'acquisition de Warrnambool Cheese and Butter, Murray Goulburn Co-Operative, eut indiqué avoir cédé ses actions à Saputo en échange de 92,8 millions $ AU en espèces. Cet échange confirme en quelque sorte l'acquisition de Warrnambool par Saputo, cette dernière détenant maintenant plus de 75 pour cent de ses actions.

PLUS:pc