NOUVELLES

Lenovo achète une partie des actifs d'IBM pour une somme de 2,3 milliards $ US

23/01/2014 03:23 EST | Actualisé 25/03/2014 05:12 EDT

PÉKIN, Chine - Le groupe chinois Lenovo a annoncé jeudi avoir fait l'acquisition d'une partie des actifs d'IBM dans le secteur des serveurs pour une somme de 2,3 milliards $ US, ce qui lui permet d'élargir une gamme de produits dominée par les ordinateurs personnels et les téléphones intelligents.

Lenovo a dit s'attendre à offrir un emploi à 7500 travailleurs d'IBM actuellement en poste dans le monde entier, à la suite de cette transaction.

Cette acquisition permet à Lenovo d'accroître l'étendue de sa gamme de produits tout en réduisant sa dépendance aux ventes d'ordinateurs, un marché en perte de vitesse en raison de l'intérêt manifesté par les consommateurs vis-à-vis des téléphones intelligents, entre autres appareils mobiles.

Lenovo et IBM travaillent ensemble depuis plusieurs années. La société chinoise a fait son entrée sur le marché mondial des ordinateurs personnels grâce à l'acquisition en 2005 de l'unité des ordinateurs du géant américain de l'informatique. Elle a depuis étendu sa présence au secteur des produits sans fil, incluant les téléphones intelligents et les tablettes électroniques.

Lors du troisième trimestre de l'an dernier, le groupe Lenovo a été désigné fabricant numéro un d'ordinateurs personnels dans le monde par les cabinets spécialisés en recherches Gartner et IDC, devant la société rivale Hewlett Packard. L'importance de cette position a cependant été atténuée par l'érosion de la demande mondiale d'ordinateurs.

Lenovo, basé à Pékin et dans le Research Triangle Park, en Caroline du Nord, a déjà dit s'attendre à ce que les appareils mobiles représentent la majeure partie de ses activités lors des années à venir.

PLUS:pc