NOUVELLES

La rareté du gaz propane dans le centre du Canada fait bondir les prix

23/01/2014 04:22 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

OTTAWA - La rareté du gaz propane qui se constate dans plusieurs régions du centre du Canada provoque une forte augmentation des prix au détail qui sème la colère chez plusieurs agriculteurs.

Des statistiques de l'Office national de l'énergie démontrent que par rapport à janvier 2013, les inventaires de gaz propane ont diminué de 30 pour cent ce mois-ci au Canada.

En décembre 2012, le prix du litre de propane était de 0,62 $ en Ontario; présentement, il s'élève à 1,10 $. Le prix de l'huile à chauffage a aussi augmenté sensiblement depuis octobre dernier.

Pourtant, l'Association canadienne du propane (ACP), qui est basée à Ottawa et qui compte plus de 350 membres, maintient qu'il n'y a pas de crise dans l'inventaire actuellement.

Des détaillants ne semblent pas d'accord. Terry Arthurs, de l'entreprise Arthurs Fuels près d'Orangeville, en Ontario, soutient qu'en 50 ans, c'est la première fois qu'il est témoin d'une situation du genre.

Il y a trois semaines, Jean-Marc Levac, président de Propane Levac basé à Saint-Isidore, en Ontario, sonnait l'alarme en affirmant que la faiblesse des stocks de gaz propane en Amérique du Nord, conjuguée aux températures extrêmement froides de cet hiver, avaient mené à l'obligation de le rationner.

Propane Levac, qui distribue du gaz dans une multitude de communautés de l'est de l'Ontario et de l'ouest du Québec, a d'ailleurs réduit le remplissage des réservoirs des clients afin que chacun d'entre eux puisse en avoir.

Jean-Marc Levac craint que les difficultés d'approvisionnement ne se prolongent jusqu'en mars.

Le propane est un dérivé du gaz naturel qui peut être utilisé comme source d'énergie pour le chauffage résidentiel, commercial et agricole, les réservoirs à eau chaude, l'éclairage et le fonctionnement des génératrices, notamment.

PLUS:pc